mardi 16 juillet 2019

Sang négrier - Au verbe fou


Site du Verbe Fou ICI

15h15 durée 1h10

Sang Négrier
Laurent Gaudé 


Mise en scène Khadija El Mahdi
interprétation Bruno Bernardin

Un homme se souvient… il a été commandant d’un navire négrier, pour lui ces hommes valaient peu de choses, à part bien sûr l’argent qu’il pouvait tirer de ce “bois d’ébène”. Quelques années auparavant, le capitaine Bressac, meurt sur le bateau, au large du Sénégal. L’homme devient donc maître à bord et décide de ramener la dépouille à St Malo à la veuve. Une grossière erreur qui lui coûtera cher.

Mais voilà, dans la cité malouine, cinq nègres se sont échappés, la chasse à l’homme commence, tragique, horrible, trois sont retrouvés et tués, le quatrième préfère la mort, la seule oraison funèbre, c’est qu’il aurait pu en tirer un bon prix…
le cinquième où est-il ? où se cache-t-il ?

Une série de malheurs s’abat sur les “élus”, en effet, un doigt cloué sur leur porte attire la malédiction. Le capitaine ne sera pas épargné, il finira errant dans la ville, fou, n’arrivant pas à expliquer la vengeance du cinquième nègre jamais retrouvé.

L’esclavage, l’inhumanité, l’horreur, le très beau texte de Laurent Gaudé, mis en scène par Khadija El Mahdi, est interprété de façon magistrale par Bruno Bernardin. Il est habité par son personnage, avec quelque chose d’inquiétant, un remarquable seul en scène.

A voir absolument et à lire aussi !



Anne Delaleu
16 juillet 2019

Aucun commentaire:

Publier un commentaire