vendredi 27 juin 2014

Marcelle et Marcel - Manufacture des Abbesses Paris



Texte et mise en scène Marc Delaruelle

Avec Claude Mailhon et Patrice Ricci


Dans une loge deux tables de maquillage et Marcel attend… il attend avant de se maquiller et de se vêtir du costume qu’il déteste ! Roméo vieillit mal et ne supporte pas qu’un jeune blanc-bec lui vole son rôle, mais voilà il faut bien continuer à jouer et accepter des ans l’irréparable outrage !

Marcelle est plus philosophe, Juliette aussi a pris de la « bouteille » et on lui offre de jouer la nourrice, elle accepte, elle bichonne Marcel, son « Roméo ».

Il ronchonne pour tout et pour rien, difficile d’être à présent un second rôle quand on a été si souvent dans la lumière. Heureusement Marcelle est là, douce, patiente, et petit à petit lui fait comprendre les vertus de la l’âge mûr.

Et puis le téléphone sonne….

Le texte est drôle, bien interprété, les scènes reliées entre elle par les dialogues de Shakespeare, les lumières qui jouent sur scène et nous avons un joli clair de lune !

Beaucoup de tendresse et d’humour dans ce spectacle.

mardi 24 juin 2014

Blanche Neige - Festival Autisme et culture - Le Monfort






Blanche Neige
Livret de Gilles Roland-Manuel
Mise en scène Olivier Couder
Festival du Futur Composé
Autisme et culture

du 24 au 29 juin 2014 Le Monfort

Voici enfin le nouveau spectacle du Futur Composé « Blanche Neige », il y a deux ans, la même compagnie nous présentait «Les noces de sang de Carmen et Don Juan ». 

A présent, dans une adaptation très moderne, avec des clins d’œil à l’actualité, Blanche Neige s’affirme, tient tête. Bien entendu, elle craindra la fureur de sa belle-mère, et parviendra à se cacher non pas dans la cabane des nains, mais dans un couvent dirigé par un père supérieur qui a bien du mal à tenir ses moines ! Ceux-ci sont ravis d’avoir la délicate jeune princesse auprès d’eux, ceci dit, elle rouspète quand même d’être traitée en boniche ! Elle sera entourée du moine grincheux et du moine timide. Hélas, la méchante - mais sexy - reine parviendra à la retrouver…

Belle chorégraphie pour Blanche Neige et son prince, un pur moment de poésie de les voir danser. La mise en scène invite les comédiens handicapés ou non, à danser, à se mouvoir dans les airs, à jouer la comédie, ils ont du talent et du bonheur à revendre, ils s’amusent beaucoup, ont un sacré dynamisme et c’est vraiment un très beau travail, on voit nettement l’évolution de spectacle en spectacle. L’important travail des animateurs porte ses fruits depuis 13 ans, nous leur souhaitons une longue vie ! 

Allez les voir vous sortirez de ce spectacle le sourire aux lèvres !

lundi 23 juin 2014

Les élans ne sont pas toujours des animaux faciles - Lucernaire




Textes de Frédéric Rose et de Vincent Jaspard
Mise en scène Laurent Serrano

Avec Pascal Neyron, Emmanuel Quatra, Benoît Urbain


Trois bons copains nous accueillent, trois loufquetaitaires, costumes-cravates-chemises, tout est nickel, par contre leur propos désarçonnent assez vite ! Nous sommes pourtant dans un lieu feutré, fauteuil-club, lampes, piano et beaucoup de bouteilles…

Ils devisent sur tout et sur rien, Devos plane au-dessus d’eux, entre Verlaine qui apparaît à l’un d’eux, l’autre qui loupe son plan drague avec un « prototype de femme », et le troisième, super pianiste qui pose souvent la question-qui-tue…

Le plaisir de réentendre Nougaro, Gershwin, Cochran, la musique relie les scènes, et nos trois lascars donnent un spectacle musical avec guitare, piano et « valisophone », drôle, sans vulgarité, belles voix et sens du rythme, le plaisir de chanter et de manier les mots comme ils le font, avec adresse, humour, ça coule de source, c’est parfait.

Ce serait dommage de ne pas découvrir un spectacle si frais pendant l’été !

 à partir du 16 juillet à 21h30 du mardi au samedi.

mardi 17 juin 2014

Lacenaire - théâtre de la Huchette




Comédie d’Yvon Bregeon et Franck Desmedt

Avec Frédéric Kneip et Franck Desmedt (en alternance avec Yvon Martin)


Le talent justifie-t-il le meurtre ? Pierre François Lacenaire n’était pas un malfrat comme les autres, il avait de l’éducation, il s’exprimait correctement, il fascinait par son élégance tant vestimentaire que verbale. Ce dandy poète, veut nous faire croire qu’une enfance malheureuse et des parents indifférents sont à l’origine de ce cynisme, cette froideur, cette haute estime de lui. 

Les plus grands noms du 19ème siècle étaient subjugués. Mérimée lui rend visite dans sa cellule à quelque jours de son exécution.

Il servira d’exemple pour certains personnages de la littérature, sans parler bien entendu du cinéma (ah la voix métallique de Marcel Herrand dans «Les enfants du paradis»  ou de la télévision avec Michel Piccoli «En vôtre âme et conscience»), sans oublier Daniel Auteuil.






Les comédiens jouent allégrement les textes de Lacenaire, ces citations, elles sont brillantes, parfois drôles, bien entendu son procès ne peut être simple, et il lance des joutes verbales avec le procureur. Il sera exaucé puisque exécuté en 1836.

Une lumière et une scénographie inventives de Françoise Libier et des comédiens à la hauteur donnent vie à ce spectacle dans le mythique théâtre de la Huchette, non loin des rues qu’a peut-être fréquentées Pierre-François et ses complices…



théâtre de Paris - présentation de la saison 2014-2015



Présentation de la saison 2014-2015 du théâtre de Paris, par Stéphane Hillel, Directeur et associé, et Richard Caillat, Président et associé :


  • Kinship de Carey Perloff, la grande rentrée d’Isabelle Adjani, elle sera entourée de Carmen Maura et Niels Schneider, la mise en scène de Julien Collet Vlaneck, elle nous a dit combien cette pièce lui tenait à coeur pour son retour sur les planches.
  • Nos femmes d’Eric Assous, mise en scène de Richard Berry qui reprendra le rôle que tenait Daniel Auteuil, ce dernier remplacé par Jean Reno.
  • Des gens intelligents de Marc Fayet, avec Lisa Martino, Lysiane Meis, Marie Piton, Marc Fayet, Gérard Loussine et Stéphan Wojtowicz, mise en scène José Paul
  • Sahar et Jérémy, d’Aurore Auteuil mise en scène Ladislas Chollat
  • Splendour de Géraldine Maillet, d’après son roman sur Nathalie Wood, avec Elsa Zylberstein mise en scène Catherine Schaub
 
Et le théâtre de Paris est maintenant associé avec le théâtre de la Michodière, qui reprendra la cultissime comédie de Francis Veber Le diner de cons avec Patrick Haudecoeur, qui laissera « thé à la menthe ou t’es citron » pour devenir François Pignon aux côtés de José Paul.


Les artistes étaient présents sur scène ou en vidéo et ont présenté leur spectacle dans la bonne humeur !

mercredi 11 juin 2014

Les fiancés de Loches - Feydeau - théâtre du Palais Royal



Les fiancés de Loches (1888)
D’après Georges FEYDEAU (1862-1921)


Mise en scène  Hervé Devolder
Adaptation et couplets  Jacques Mougenot

Christine Bonnard, Charlotte Filou, Clara Hesse, Claudine Vincent, Adrien Biry-Vicente, Arnaud Denissel, Fabrice Fara, Patrice Latronche, Franck Vincent


Le sujet est simple, enfin presque ! Eugène, Alfred et leur sœur Laure, habitent la belle ville de Loches, mais voilà ils ne trouvent pas l’âme sœur dans la région, ils décident donc de venir à Paris, pour trouver un beau parti.

photo Emilie Brouchon.

Hélas pour eux, l’agence matrimoniale a fermé ses portes, et ils se trompent avec le bureau de placement pour domestiques ! Bien entendu, ils sont engagés par le directeur du bureau, qui n’a rien compris à leur histoire, eux non plus mais ils pensent que ce sont des manières « parisiennes »… ils se retrouveront chez Saint Galmier, bel homme mais vilaines manières avec les dames, et en particulier avec la demoiselle Michette, sa maîtresse. Et ce monsieur est un docteur en psychiatrie, ce qui va donner de belles scènes bien délirantes !
photo Emilie Brouchon.

Comme toujours avec Feydeau, quiproquos, non-sens, jeux de mots, incompréhension totale des personnages les uns avec les autres, et heureusement pour nous !
photo Emilie Brouchon.
photo Emilie Brouchon.

Voilà un spectacle original, drôle, sans vulgarité (mais si ça existe !), les chansons sont amusantes, à souligner la qualité de interprétation des comédiens. Ils savent tout faire, chanter, jouer et danser. La danse des Lochois est hilarante.
photo Emilie Brouchon.

On y admire aussi la qualité et l’originalité des décors et des costumes, jolie robe « coccinelle » de Michette, qui lui convient tout à fait !
photo Emilie Brouchon.

Voilà un spectacle pour tous, on applaudit en cadence pour accompagner les comédiens, et surtout on rit beaucoup !

Théâtre de Poche-Montparnasse - saison 2014 - 2015



Saison 2014-2015
Site du théâtre : PocheMontparnasse

Philippe Tesson, avec son humour habituel, nous présente avec et sans façon, décontracté,  la nouvelle saison du Poche-Montparnasse :


  • Stupeur et tremblements – Nothomb – adaptée et mise en scène par Layla Metssitane
  • Le médecin malgré lui – Molière – Mise en scène Brice Borg
  • Chère Elena – L. Razoumovskaïa – mise en scène Didier Long avec Myriam Boyer
  • Pascal et Descartes – Brisville – interprété par Mesguich père et fils présents dans la salle
  • Fratricide – Warluzel – mise en scène D. De Malherbe – avec Pierre Santini et Jean-Pierre Kalfon
  • Huis-clos – Sartre – le metteur en scène Daniel Colas était présent ainsi que ses interprètes : Marianne Epin et Mathilde Penin
  • The Servant – Thierry Harcourt met en scène Maxime d’Aboville et Xavier Lafitte, dans cette pièce tiré du roman de Robin Maugham, et dont on connaît l’adaptation au cinéma de Losey.
  • Un cycle médiéval, conçu par Stéphanie Tesson : Aucassin et Nicolette, le laboureur de Bohême et la nef des fous avec une belle distribution
  • Le jeune public n’est pas oublié avec « les pompières poétesses » !
  • Olivier Barrot, continuera ses conférences sur « les grandes scènes du théâtre », accompagné par deux comédiens.

Une belle saison comme à l’accoutumée !

Ouverture des réservations lundi 16 juin.