mardi 9 juillet 2019

Marie-Antoinette, la dernière heure - Théâtre Barreta



site du théâtre Barretta ICI
durée 1h10

Marie-Antoinette, la dernière heure


Spectacle écrit, mis en scène et joué par Bunny Godillot


Antoinette attend Samson, pour sa dernière heure, elle feuillette l’album de sa vie, tout de blanc vêtue, c’est le deuil des reines, et elle sera reine jusqu’au bout.

Petite princesse autrichienne, on lui impose un mariage, enlevée à une famille aimante et loin des étiquettes pompeuses de Versailles. Elle sera “livrée” à la France, avec tout un protocole, on lui ôte ses vêtements, on la met à nu, pour qu’elle devienne tout à fait française, elle sera habillée avec la robe de son nouveau pays.

Les années de jeune dauphine, avec Louis, qu’elle respecte, mais pas d’amour véritable, une nuit de noces consommée des années plus tard. Non pour l’instant elle court les bals de l’opéra, masquée, elle est libre, libre d’aimer un gentilhomme suédois.

Antoinette devenue reine, met au monde, et c’est tout ce qu’on lui demande, un héritier. Hélas, elle perdra deux enfants en bas âge, c’était une mère aimante, frivole sur certains points, mais on ne l’a pas élevée pour comprendre la misère environnante. Elle écrira une lettre poignante à sa belle-soeur Elisabeth lui recommandant ses enfants.



Bunny Godillot est une Marie-Antoinette gracieuse, émouvante, on sent l’affection pour son personnage, et cela vaut le détour au théâtre Barretta.

Anne Delaleu
9 juillet 2019

Aucun commentaire:

Publier un commentaire