mercredi 11 juillet 2018

Bohème, notre jeunesse - Opéra Comique


représentations
13, 15, 17 juillet
durée 1h30

Bohème, notre jeunesse

D’après "la Bohème" de Giacomo Puccini


Adaptation, traduction Pauline Bureau
Adaptation musicale Marc-Olivier Dupin
Direction musicale : Alexandra Cravero
Orchestre Les Frivolités Parisiennes


Rodolphe et Mimi, un couple d’amoureux, le coup de foudre un soir d’hiver et une chandelle qui s’éteint par « magie », les amis bohèmes, sans le sou mais débordant d’amour et de générosité. Voilà un beau message qui sera terni par la fin brutale et la maladie de la jeune femme.

DR PIerre Grosbois

Le décor tournant, on découvre la chambre de Mimi, ainsi que l’atelier des jeunes gens. Comment représenter Paris ?  le café Momus, et l’hôtel ou clignote mal l’enseigne, la mansarde, la neige qui tombe, c’est très beau à voir, lors des changements de scènes.

DR PIerre Grosbois

L’Opéra Comique renoue avec la tradition des opéras étrangers traduits en français, bien entendu quel plaisir aussi de les écouter dans leur version originale, mais l’adaptation et la traduction de Pauline Bureau et Marc-Olivier Dupin, sont très fidèles à la version italienne, quelques coupes certes, il faut alléger l’œuvre, en tirer la substance.

DR PIerre Grosbois

Ma foi, je l’avoue, je craignais un peu pour Giacomo ! Mais me voilà conquise par la beauté du timbre de Sandrine Buendia,  la musicalité de Kevin Amiel, la sensualité de Marie-Eve Munger, la présence et le coffre de Jean-Christophe Lanièce, la puissance vocale de Nicolas Legoux, bien entendu ne sont pas en reste Ronan Debois, Benjamin Alunni et Anthony Roullier. Quelques petites réserves sur la diction, quel n’est pas le chanteur lyrique (français ou étranger) qui trouve que notre langue est bien difficile à chanter.
DR PIerre Grosbois

DR PIerre Grosbois

Alexandra Cravero dirige avec subtilité et fougue Les Frivolités Parisiennes.

DR PIerre Grosbois

Une œuvre qui s’adresse à tout public, à ceux qui craignent de ne pas comprendre, mais pas besoin de faire partie d’une élite pour avoir le cœur et l’âme touchés.

Anne Delaleu
11 juillet 2018

mardi 10 juillet 2018

Avignon 18 - spectacles vus à Paris

Je vous propose une liste des spectacles vus à Paris et à Avignon 17, si vous avez encore de la place dans votre planning !

  • Adieu M. Haffmann  Théâtre du Roi René ma chronique ici
  • Amok  Théâtre du Roi René ma chronique ici
  • Barbara amoureuse Théâtre Atypik  ma chronique ici
  • Elle... Emoi  Théâtre le Petit Chien  ma chronique ici
  • Fratelli  Espace Roseau Teinturiers  ma chronique ici
  • L'idiot  Conditions des soies  ma chronique ici
  • L'influence de l'odeur des croissants chauds Théâtre Barretta  ma chronique ici
  • La femme de ma vie Hotel d'Europe  ma chronique ici
  • La mécanique du coeur  Pandora   ma chronique ici
  • La tragédie du dossard 512  Pandora ma chronique ici
  • Le fantôme et Mme Muir Espace Roseau Teinturiers ma chronique ici
  • Les fourberies de Scapin  Théâtre Buffon ma chronique ici
  • Les misérables Conditions des soies ma chronique ici
  • Le mémento de Jean Vilar Théâtre le Petit Chien   ma chronique ici
  • Le portrait de Dorian Gray  Conditions des soies ma chronique ici
  • Le roman de Monsieur Molière  Petit Louvre (Templiers) ma chronique ici
  • Liberté ! avec un point d"exclamation Essaïon Avignon   ma chronique ici
  • Lili  Théâtre du Roi René ma chronique ici
  • Madame Marguerite Collège de la Salle  ma chronique ici
  • Médée Kali  Présence Pasteur ma chronique ici
  • Misérables Théâtre de l'Alizé ma chronique ici
  • Oncle Vania  Théâtre des Corps Saints ma chronique ici
  • Pour l'amour de Simone  Petit Louvre (Van Gogh) ma chronique ici
  • Rue de la Belle Ecume Rouge Gorge  ma chronique ici
  • Soyez vous-même Grenier à sel - Ardenome ma chronique ici
  • Venise n'est pas en Italie (Thomas Soliveres) Théâtre des Béliers  ma chronique ici
  • Vincent  Théâtre du Centre ma chronique ici