mardi 21 mai 2019

La victoire en chantant - Théâtre 13 jardin



jusqu'au 16 juin 2019
mardi au samedi 20h - dimanche 16h
durée 1h40
site du théâtre ICI


La Victoire en chantant
cabaret citoyen

Création collective dirigée par Raymond Acquaviva


“Ah Dieu que la guerre est jolie !” écrivait Guillaume Apollinaire, fauché par la grippe espagnole en 1918.

1914, les hommes sont certains de revenir très vite, ils partent la fleur au fusil, il y avait la revanche de 70, laver l’affront. Les années se suivent, les soldats loin de leur famille, ne supportent plus cette boucherie, écoutons “la chanson de Craonne”, “la Madelon” n’est plus de circonstance, malgré les divertissements, les comiques-troupiers, les caf’conc’, bien sûr il faut s’amuser, penser à autre chose, ne serait-ce qu’un instant. Péguy notre grand poète, mort au champ d’honneur en 1914, écrivait “Prière pour nous autres charnels”.

1939, les mères voient partir leurs fils, tout recommence, l’Occupation … la collaboration … là aussi, divertissement, chansons, alternent avec les écrits des condamnés à mort, la Shoah. Une autre guerre, d’autres horreurs, mais la libération ne sera pas la même.

Huit jeunes gens et jeunes filles interprètent avec humour, émotion, les chansons et textes des deux grandes guerres que nos parents et grands-parents ont malheureusement connu.

Parmi le public, des jeunes qui écoutaient avec intérêt. C’est ça aussi le théâtre, faire connaître le passé, rien n’est gagné, tout peut recommencer hélas !

Anne Delaleu
21 mai 2019
Théâtre 13/Jardin

mercredi 15 mai 2019

Moâ, Sacha - C. Barbier - Poche Montparnasse


jusqu'au 10 juillet 2019
mardi et mercredi 21 h
durée 1h20
Site du théâtre ICI 

Moâ, Sacha
d’après l’oeuvre de Sacha Guitry

spectacle conçu par Christophe Barbier


1944, Sacha Guitry, vêtu de sa robe de chambre rouge, répond aux questions du juge. Celui-ci lui parle de sa “collaboration” avec l’occupant et aussi du livre écrit “de Jeanne d’Arc à Philippe Pétain”, ce livre était écrit pour les gloires françaises, et il ne faut pas oublier que la notoriété de Guitry a permis à des écrivains d’être libérés des camps.

Mais le juge intervient aussi dans la vie et le théâtre de Guitry. Ses cinq femmes, toutes plus élégantes et raffinées, pas toujours bonnes comédiennes, mais c’est mon avis personnel ! Ses disputes avec son père le grand Lucien Guitry et puis, et puis… Chloé Lambert intervient en tant que Chloé, elle interpelle Christophe Barbier par son prénom, et tout part en vrille ! le théâtre dans le théâtre.

Barbier tente de reprendre le fil de “sa pièce” mais pas facile quand deux camarades ont décidé de régler leurs comptes personnels et passionnels.

Christophe Barbier, grand admirateur de Sacha Guitry a su s’entourer de comédiens connaissant le “Maître” par coeur ! la charmante Chloé Lambert, élégante, qui change de robe et de rôles pour être toutes les femmes de Sacha, et le subtil Pierre Val qui endosse les rôles de Lucien, des maris ou amants délaissés ou pas !

Vous l’aurez deviné, c’est un sympathique moment de théâtre, on s’amuse des répliques des pièces du grand Sacha et les trois comédiens s’amusent autant que le public.


Anne Delaleu
15 mai 2019
théâtre de Poche-Montparnasse (Petit Poche)

mardi 14 mai 2019

Vols en piqué... - K. Valentin - Théâtre La Tempête


jusqu'au 9 juin 2019
mardi au samedi 20h - dimanche 16h
durée 1h30
site du théâtre ICI

Vols en piqué…
Karl Valentin

textes tirés des sketches de Karl Valentin
mise en scène Sylvie Orcier et Patrick Pineau
texte français Jean-Louis Besson et Jean Jourdheuil

avec Nicolas Bonnefoy, Nicolas Daussy, Philippe Evrard, Nicolas Gerbaud, Aline Le Berre, Fabien Orcier, Sylvie Orcier, Eliott Pineau, Lauren Pineau Orcier, Franck Séguy


Pour être “piqués” ils le sont tous ces looseurs sur la scène de la Tempête ! c’est bien simple, on passe une bonne soirée, on est bien reçus, on nous invite à nous asseoir sur le devant, à des tables de cabaret, on aura même droit à une restauratrice italienne pour nous faire déguster la pasta !

Le décor, cabaret ou cirque, toute une joyeuse bande déjantée, tonitruante, bons musiciens. On assiste, enfin on devrait voir ce fichu avion décoller dans la salle, râté !

Alors chansons, mime, acrobaties vont se succéder, et surtout les sketches de Valentin, un auteur que je ne connaissais pas du tout. C’est bien là, la magie du théâtre, nous faire découvrir d’autres auteurs.

Bien sûr, il y a des scènes drôlatiques, comme “la sortie au théâtre”, “le mariage” mais il y a aussi du drame, bien entendu ce “Chaplin allemand” comme le décrivait Brecht a su jongler avec l’humour, la tragédie et l’absurde.

J’ai été séduite par la mise en scène colorée et l’investissement des artistes sur scène. Un excellent moment de théâtre.

Anne Delaleu
14 mai 2019



vendredi 10 mai 2019

La chute - A. Camus - théâtre des Mathurins


Site du théâtre ICI
jusqu'au 29 juin 2019
mardi au samedi à 21 h


LA CHUTE (1956)
Albert Camus

Mise en scène et avec Ivan Morane

A Amsterdam, Jean-Baptiste Clamence rencontre un compatriote dans un bar, il lui propose d’être son interprète auprès du barman. Elégance du personnage, il parle avec aisance. En raccompagnant son interlocuteur, il s’arrête à l’entrée du pont, il ne passe jamais un pont pendant la nuit…

Peu à peu, il se confiera, ancien avocat, il a plaidé sans se soucier vraiment de la personne qu’il défendait. Un soir, rentrant de chez une maîtresse, il aperçoit la silhouette d’une jeune femme penchée sur la balustrade. Il admire la femme, il passe son chemin et entend un cri et une chute. Tétanisé il ne peut rien faire, ne cherche pas de secours et continue son chemin.

Cette nuit-là sera décisive pour la suite de sa vie, de sa conscience. Il part en Hollande, où il devient “juge-pénitent”. Jean-Baptiste Clamence est notre miroir, le miroir de notre société, se lamentant des misères du monde, mais à quoi bon ? De quoi parle cette pièce ? de la culpabilité, du remords, de la peur, des dictatures, de l’endoctrinement religieux et politique.

Ivan Morane interprète avec justesse le rôle de Clamence, avec lui la langue de Camus devient limpide. Quelle intensité ! quel investissement dans le personnage qui se dépouille peu à peu.

Camus (Nobel de littérature en 1957) avait claqué la porte du PCF, brouillé avec Sartre, mais continuant à dénoncer toutes les injustices. Il meurt accidentellement en 1960.

Une oeuvre à découvrir ou redécouvrir avec un comédien d’exception.

Anne Delaleu
10 mai 2019

jeudi 9 mai 2019

Parade (s) Nanterre - 7,8,9 juin



Programme détaillé et informations pratiques ICI 

7, 8 et 9 juin 2019

  • Théâtre de rue
  • Cirque et formes circassiennes
  • Danse et formes chorégraphiques
  • Spectacles musicaux
  • Installations et entresorts
  • Magie mentale
  • Marionnettes et théâtre d'objets


Spectacles gratuits et la bonne humeur en plus !

mercredi 1 mai 2019

Un garçon d'Italie - Reprise au théâtre de Belleville Paris


Reprise à Paris au théâtre de Belleville, du succès Avignon Off

Du dimanche 5 au mardi 28 mai 2019Les lundis à 19h, les mardis à 21h15 & les dimanches à 17h30


Un garçon d’Italie
Philippe Besson

Avec Hey Yuming, Mathieu Touzé, Estelle N'Tsendé


Le cadavre d'un homme est retrouvé, il a longtemps séjourné dans l'eau il est pratiquement méconnaissable.

Puis on parvient à l'identifier, sa compagne Anna a la terrible épreuve de l'identification à la morgue. 

On fait une autopsie ? pourquoi ? mort violente, suicide ou meurtre ?

Luca parle de son autopsie, de sa vie avant, d'Anna qu'il a aimé, de Léo son amant.

A son enterrement, Anna se tient digne auprès des parents. Léo est plus en retrait. Ils ne se connaissent pas.

La police enquête, Anna est hors d'elle, puis de son côté des soupçons, on lui cache quelque chose, elle va fouiller dans la vie de l'homme qu'elle a aimé.

Léo se prostitue, c'est comme ça qu'il a connu et aimé Luca.

Trois monologues, une histoire de secrets de famille, un thriller, trois vies gâchées. Anna se demandera toujours si Luca l'a vraiment aimée, elle n'a plus confiance. 

La fin est inattendue.

Le texte est dur, souvent cru, mais porté par trois exceptionnels comédiens.



Anne Delaleu
22 juillet 2018
Théâtre Transversal Avignon
mise à jour 1er mai 2019