mercredi 29 mai 2024

Du domaine des murmures - C. Martinez - théâtre le Lucernaire



Du domaine des murmures

Carole Martinez
(Prix Goncourt des lycéens 2011)
 


Adaptation et jeu Jessica Astier
Mise en scène et lumières William Mesguich
Construction Grégoire Lemoine
Costumes Alice Touvet
Musique Tim Vine
 
 
 
photo LOT

Esclarmonde, nous raconte son emmurement voulu, souhaité, pour échapper à un mariage non désiré avec ce rustre de Lothaire, sa seule liberté, c’est sa foi ardente, une foi qui la mettra à l’épreuve bien cruellement… elle vivra donc en recluse, son seul espace avec la vie, une petite fenêtre par laquelle on passera la nourriture et l’eau. Et aussi par laquelle Esclarmonde pourra s’entretenir avec ses amis, certains membres de sa famille et les pèlerins.

photo LOT
 
Ruses, chantage, faux dévots, mensonges. Mais aussi de cruelles révélations… Elle affrontera tout avec courage et détermination.
 
photo LOT

Jessica Astier a adapté fidèlement le roman, elle en a assuré la scénographie, ainsi que l’affiche du spectacle, elle a l’intensité du personnage, sa jeunesse, sa fougue, sa vérité.

photo LOT
 
La mise en scène et les fabuleuses lumières de William Mesguich, le décor qui nous plonge dans une atmosphère étrange et gothique, l’ambiance est là présente et magique.
 
L'histoire d'Esclarmonde ne vous laissera pas indifférent !

Anne Delaleu
Lucernaire
29 mai 2024

dimanche 12 mai 2024

La Révolution Française - 13ème Art

 


Site du théâtre  ICI
durée 1h30
jusqu'au 8 juin


La Révolution Française

 

Mise en scène Ned Grujic

Livret et paroles : Alain Boublil et Jean-Max Rivière
Musique : Claude-Michel Schönberg et Raymond Jeannot
Direction musicale : Raphaël Sanchez



« C’est une révolte ? » « non Sire c’est une Révolution »

Les comédiens-chanteurs, campent plusieurs rôles, nous traversons les grandes pages de cette histoire, espoir, déceptions, désillusions… mais aussi l’amour de Charles et Isabelle, lui roturier, fervent défenseur de la Révolution et des idées nouvelles, et Isabelle jeune aristocrate, amie de Marie-Antoinette. Leur destin sera-t-il tracé ?

Les nobles et les souverains seront toujours de blanc vêtus, le Tiers Etats en bleu ou en rouge, les costumes sont autant contemporains que 18ème siècle, après tout la Révolution, le peuple qui gronde seront toujours intemporels, avec ses espoirs et ses débordements.

La musique est belle, une trentaine de chanson, les voix sont justes, enfin une bouffée de gaité avec Mme Sans-Gêne qui se fait courtiser par un jeune militaire corse qui fera parler de lui plus tard !

50 ans déjà, création de l’opéra rock, grande fresque sur une page de notre Histoire, de jeunes chanteurs apportaient leur talent et leur voix au disque, Bashung, Balavoine, Gérard Blanc, Dani, ils nous ont quitté depuis… En attendant le spectacle, je discutais avec mes voisins, ils avaient « vécu » la création en 74 et emmenaient à présent leur fille, ils connaissaient par cœur les chansons !

Une Révolution à voir et surtout entendre, toutes générations confondues !

 Anne Delaleu

13ème Art Théâtre
12 mai 2024

mercredi 24 avril 2024

Come Bach - A. Baquet - Lucernaire

 


COME BACH

 

Mise en scène Gérard Rauber

 

Avec Anne Baquet (chant), Claude Collet (Piano), Amandine Dehant (Contrebasse), Anne Regnier en alternance avec Ariane Bacquet (Hautbois & Cor Anglais).

 

Un nouveau spectacle d’Anne Baquet, c’est toujours la fête, après avoir quitté Prévert au Poche Montparnasse, elle revient au Lucernaire avec ses partenaires et complices "d'ABCd'airs", toujours aussi brillantes les unes que les autres sous la houlette de Gérard Rauber.

Cette année, Paris accueille les J.O. et ces dames s’en donnent à cœur joie, elles ont du souffle, de la force, chorégraphie et gymnastique. Pas de temps mort, les scènes et les cantates se succèdent à vive allure, et Cloclo à la sauce Bach, il fallait l’oser !

Une grimpe sur le piano avec sa contrebasse, l’autre fait une danse orientale, le piano, la contrebasse, le hautbois et le cor anglais font partie intégrante du spectacle et sont de vrais partenaires.

Une amusante entrée en matière avec ces horribles messages que l’on entend au téléphone avant d’avoir un interlocuteur, et le zapping alphabétique vous verrez vaut son pesant d’or !

Jean-Sébastien Bach et Anne Baquet, c’est intelligent, amusant, une petite fille derrière moi à la fin du spectacle « tu vois je n’ai pas dormi ! » quelle victoire !

 

 Anne Delaleu
24 avril 2024
Théâtre du Lucernaire

mercredi 17 avril 2024

L'Ile des Esclaves - Marivaux - Lucernaire

 

L’ILE DES ESCLAVES

Marivaux

 

Mise en scène Stephen Szekely

Avec : Laurent Cazenave (en alternance avec Michaël Pothlichet), Barthélemy Guillemard, Lucas Lecointe,Marie Lonjaret, Lyse Moyroud.

 


Marivaux a écrit une excellente pièce, inusable et toujours contemporaine. Changer de peau, de situation sociale, certains en rêvent, être patron à la place du patron…

Voilà ce qui arrive à Arlequin et son maitre Iphicrate, ils échouent sur l’île des Esclaves, où les maîtres deviennent valets, Arlequin s’en réjouit beaucoup ! Cléanthis aussi, elle va pouvoir se venger d’Euphrosine qui l’a tant humiliée par le passé.

Trivelin le maître de l’Ile établit les règles, maîtres et valets vont échanger costumes et situation. Qu’en adviendra-t-il ?

Une comédie grinçante et drôle sur le pouvoir, l’amitié, la prise de conscience.
Stephen Szekely signe une mise en scène dynamique, intelligente, les comédiens sont excellents.

Une comédie à voir et revoir sans modération !

Anne Delaleu
17 avril 2024
Théâtre du Lucernaire

lundi 15 avril 2024

Majola - C. Darnay - Théâtre Essaïon

 

Majola

 

Enquête écrite et mise en scène par Caroline Darnay

Avec Caroline Darnay, Marc Francesco Duret, Duncan Talhouse

 

1980, un journaliste américain et son caméraman mettent en place le matériel, l’heure est importante, historique, ils font un documentaire sur Oskar Shindler et vont interviewer Irène Kalder, cette femme a été la compagne de Amon Göth, le « boucher d’Hitler », ce triste personnage a été le commandant du camp de travail de Płaszów. Shindler a bien connu Göth et Irène. C’est apparemment grâce à cette relation qu’il a pu sauver des juifs.

 

Irène entre enfin dans la pièce, digne, elle est sur ses gardes. Elle reprend les propos du journaliste, non son mari n’était pas un bourreau, il suivait les ordres voilà tout. Elle a été actrice, mannequin. Pour beaucoup, elle a adouci le sort des juifs dans le camp de Plaszow, pour d’autres elle ne se rendait compte de rien, était dans le déni le plus complet. Le jeune caméraman d’origine juive se prend au jeu avec elle, quand au journaliste il va bien vite comprendre qui est cette femme. Mais lui-même n’a-t-il rien à se reprocher ?

 

Une écriture ciselée, Caroline Darnay a mis en scène un thriller passionnant, historique, ses partenaires sont excellents. Une histoire qui vous tient en haleine jusqu’au bout. 





Anne Delaleu
15 avril 2024
Théâtre Essaïon


dimanche 14 avril 2024

Irish Celtic - Palais des Congrés Paris

 

Irish Celtic

Spirit of Ireland

 Site de la compagnie ICI


Direction Toby Gough

Chorégraphie Jim Murrihy et Denise Flynn


Voilà une bien dynamique rencontre avec l’Irlande ! moi ça me change du ballon rond ou ovale…

Chant, danse, claquettes irlandaises, musique, et le pub, ah oui le pub et le whisky qui coule à flot, le propriétaire Paddy, nous invite à entrer. Son fils Diarmuid sait parfaitement danser avec ou sans balai, mais il doit convaincre son père qu’il pourra lui succéder.

C’est donc l’histoire de l’Irlande, douloureuse souvent, mais fière, et comme dit Paddy, mariage, naissance ou enterrement tout se passe au pub !

Des danseurs qui exécutent les danses en couple, en rond, en cercle, ou alignés, les claquettes raisonnent sur le sol, la musique fait s’envoler les artistes, les chants nostalgiques ou joyeux.

Un beau spectacle réconfortant, époustouflant.

Ils reviendront bien vite nous voir !


Anne Delaleu
14 avril 2024
Palais des Congrès

vendredi 12 avril 2024

Music-Hall Colette - C. Sénia / A. Zambeaux - théâtre Tristan Bernard

 

Music-Hall Colette

Cléo Sénia et Alexandre Zambeaux

Adaptation et mise en scène Léna Bréban

Interprétée par Cléo Sénia


Ingénue ? Libertine ? Un peu des deux !

Cléo se trouve face à une Claudine bien délurée, mais elle sait se défendre grâce à la technique, la régie et les lumières !

 

L’enfance de Colette, sa rencontre avec Willy qui lui fit découvrir les plaisirs interdits, avec Missy nièce de Napoléon III, ses débuts au music-hall, dénudée, scandaleuse, et ses deux autres maris ! Une amoureuse notre Colette.

 


C’est une pétulante vie de Colette, librement et drôlement inspirée, que nous conte avec un dynamisme et une leçon de vie à toute épreuve, la « chatte » Cléo Sénia, elle a du tempérament à revendre, se donne à fond, elle aime et admire l’écrivain. Toutes plumes dehors, elle chante et danse, charme le public, l’engueule aussi, et surtout aime sa Bourgogne, le bon vin et la bonne bouffe ! Colette n’avait que faire des régimes et autres restrictions, c’est peut-être hélas ce qui n’a pas arrangé sa santé.

Léna Bréban signe une mise en scène, drôle, inventive, et a su tirer partie du fabuleux potentiel de son interprète.

Colette nous a quittés il y a soixante-dix ans, elle repose au Père Lachaise, après des obsèques nationales bien méritées, elle qui n’a jamais pu entrer à l’Académie Française !

Anne Delaleu
12 avril 2024
Théâtre Tristan Bernard