samedi 15 juillet 2017

Le violoncelle poilu - H.Mestron - Artéphile Avignon



Anne Delaleu
Artéphile - 18h35 (1h)
15 juillet 2017

Le violoncelle poilu

Hervé Mestron

Mise en scène Pascal Antonini
Avec Thomas Landbo


Lui et Maurice jouent très souvent chez la Comtesse de Hollande, dans les beaux salons, ou les mélomanes se pressent pour écouter Schubert, Beethoven.
Lui, c’est le violoncelle, qui nous raconte sa vie et celle de Maurice Maréchal, son instrumentiste. Maurice a 22 ans, il jouait au concert Lamoureux et la guerre de 1914 éclate, il s’est engagé pour servir la patrie.

Une idée originale, celle de donner la parole à un instrument ! et pourquoi pas puisqu’ils ont une “âme” aussi. C’est un violoncelle un peu prétentieux, il n’est pas fait de n’importe quelle essence de bois, et ne supporte que la beauté et le chic des salles de concerts ou salons de l’aristocratie.
Maurice est fier de servir la nation, il fait la guerre comme ambulancier, et joue souvent chez les gradés.
Hélas, un jour un obus fracasse le violoncelle, qui devient une “gueule cassée”, Maurice récupére l’âme et avec l’aide d’un soldat charpentier, l’instrument se forme dans une caisse à munitions, quelle déchéance, notre violoncelle est horrifié ! Et pourtant… Maurice le surnomme “le poilu” il l’a bien mérité ce surnom.

Thomas Landbo est le violoncelle, il ne fait qu’un avec l’instrument, on y croit, il est le violoncelle qui aurait pu connaître Vivaldi, qui a traversé les siècles, qui ne connaissait jusque là que la beauté de la musique et de la vie, et qui découvre l’horreur des tranchées et de la mort.

Une histoire vraie, belle et émouvante et une performance d’acteur.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire