samedi 15 juillet 2017

L'autre fille - A. Ernaux - Artéphile Avignon



Anne Delaleu
Artéphile - 12h40 (1 h)
15 juillet 2017

L’autre fille

Annie Ernaux


Mise en scène Nadia Rémita
Avec Laurence Mongeaud

“GENTILLE” c’est ce qui est écrit sur les panneaux, 6 panneaux suspendus au bout de 6 roses.
Annie Ernaux n’a jamais pardonné à ses parents de lui avoir caché l’existence de Ginette, morte à 6 ans. Annie est venue au monde deux ans après la mort de sa soeur aînée.
Les secrets de famille qui n’en a pas, et un jour ou l’autre un mot, une phrase, une allusion et tout finit par se savoir, on le reçoit de plein fouet, on s’en remet ou pas. Une cousine d’Annie lui a donc appris un jour, l’existence de cette grande soeur.
Alors Annie se révolte contre tout ce qui l’a entourée enfant, la religion, les parents, l’éducation.
Elle-même a failli mourir petite. Sa mère l’a soignée, lui faisant boire de l’eau de Lourdes ! On parle aujourd’hui de vaccination obligatoire, elle existait déjà en 1938 mais n’a pas sauvé Ginette. Les parents sont très pieux, ils ont la maladresse de lui dire “Elle était plus gentille que celle-là” alors qu’Annie fête ses 10 ans…
C’est une femme, qui a de la haine pour tout, sa mère en particulier, Annie ne nous dit rien sur la souffrance de ses parents, (un peu facile de rejeter la faute sur eux).  C’est vrai on ne parlait pas de ces choses là aux enfants, pour les protéger sans doute, parce qu’on estimait que ça ne les regardait pas peut être.

Rien à reprocher à l’impeccable interprétation de Laurence Mongeaud, qui ressent avec intensité les mots durs d’Annie Ernaux.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire