jeudi 13 juillet 2017

La fille qui hurle sur l'affiche - A. Salatko -Espace Roseau Teinturiers


Anne Delaleu
Espace Roseau Teinturiers - 14h15
13 juillet 2017
1h15

La fille qui hurle sur l’affiche

d’après Alexis Salatko


Adaptation et mise en scène Thierry Binisti


Tous les enfants aiment avoir peur, du loup, des fantômes… mais surtout ils savent qu’ils seront rassurés, cajolés. Ce n’est pas le cas de la petite fille, qui n’aime que Sir Alfred, le grand Hitchcock. Son imaginaire la conduit à rejouer, dans la cour de l’école, les scènes les plus gores !

Elle a 10 ans, ses parents ne s’aiment plus, elle le sent, mais ils ne lui disent pas la vérité.

Pour lui faire plaisir, son père, souvent absent pour son travail, décide de l’emmener au cinéma voir un film de son idole, elle est si heureuse et excitée, mais sa mère s’y oppose. Arrivés au cinéma, l’ouvreuse ne permet pas à la petite d’aller voir ce film pour grandes personnes, et l’envoie voir “les 101 dalmatiens” ! elle finit par se faufiler dans la cabine de projection de “Frenzie”, elle écoute et se fait son film ! ses parents et le projectionniste finissent par la retrouver endormie.

Et puis il y a aussi la copine de classe, qu’elle n’aime pas vraiment, mais c’est la seule qui l’invite à son anniversaire… et c’est comme ça qu’elle s’amuse à “essayer” les cercueils, le père de la copine est dans les Pompes Funèbres !

Marie Broche, seule en scène, est saisissante de sincérité, elle a de l’humour aussi et il en faut, d’ailleurs, Sir Alfred en rajoutait dans ses films. Elle porte en elle, cette histoire de petite fille qui a du mal à grandir, et qui partagera un lourd secret avec sa mère.

Mais là je vous laisse le plaisir de deviner comment se termine cette histoire.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire