mercredi 11 janvier 2017

Le Cabaret Blanche - théâtre 14


 Site du théâtre ICI

mardi, vendredi et samedi  à 20h30
mercredi et jeudi à 19h - matinée samedi à 16h

Le Cabaret Blanche
Un spectacle de Cristos Mitropoulos, Léo Guillaume
Avec: :Camille Favre-Bulle, Benjamin Fallett, Sylvain Deguillame, Pierre Babolat, Patrick Gavard-Bondet, Stéphane Bouba Lopez, Cristos Mitropoulos, Djamel Taouacht


Nous sommes en 1914. Un jeune tambour rêve de s’enrôler pour flanquer la pâtée aux allemands, il est fils d’immigré italien, mais on l’a trouvé trop petit pour l’engager et sauver sa patrie d’adoption ! Il file donc à Paris rejoindre son cousin mobilisé.

Dans le même temps à Paris au Cabaret Blanche, Violette rêve, s’amuse avec les costumes de cabaret, même coupe de cheveux que Colette (qui connaissait le sujet et l’envers du music-hall), Sandrex le comique de service, est terrorisé par Blanche, qui lui a confié sa petite sœur. Qui est-elle d’ailleurs ? Blanche est en réalité le « frère » de Violette. Il préfère donner le change et surtout éviter la mobilisation qui envoie les jeunes gens à la guerre.

Les musiciens viennent aussi de milieux différents, Mapiwa le guitariste qui vient de l’Ouest américain et Marcel le bossu, contrebassiste et jaloux de son instrument.

Les chansons du spectacle sont toutes de l’époque, et on ne faisait pas dans la dentelle... « Le trou de mon quai » en est un exemple, chanté ma fois fort bien et surtout interprété par Sandrex sans caricature.

L’histoire est assez simplette, disons que ça nous permet de voir et d’entendre des numéros musicaux bien chantés. Violette se transforme en « Mata Hari » pour un numéro de danseuse exotique, un trio tel que nous les voyions dans les musicals américains. Blanche aussi a du bagout et du tempérament.


Le tout m’a paru un peu long quand même... d'autant plus déçue que j'avais bien aimé les précédents spectacles "marseillais" de la compagnie.

Anne Delaleu
11 janvier 2017

Aucun commentaire:

Publier un commentaire