jeudi 31 mai 2018

Berlin Kabarett - S. Druet - théâtre de Poche-Montparnasse


Jeudi au samedi 21h - dimanche 17h30
durée 1h20
Site du théâtre ICI

Berlin Kabarett

De Stéphan Druet


Musique de Kurt Weill, Stéphane Corbin, Friedrich Hollaender, Fred Raymund, Dajos Béla, Henri Christiné

Avec Marisa Berenson (Kirsten) Stéphane Corbin ou Simon Legendre (Fritz et piano) Sebastiàn Galeota (Viktor) Jacques Verzier ou Olivier Breitman (Karl) Loïc Olivier percussions, Victor Rosi cornet.
Chorégraphies Alma de Villalobos


1945, Kirsten, est interrogée par la police française, elle a été une des « reines de la nuit » à Berlin dans les années 20, la montée du nazisme, elle s’en est accommodée… et elle raconte.

Quelques années auparavant, Kirsten mène son cabaret d’une main de fer, c’est une belle femme, mais elle ne sait pas aimer. Elle a eu un fils, Victor, par « hasard », un accident. Elle l’exploite, celui-ci se travestit, danse, chante, pour plaire à sa mère surtout, il ne cherche que son amour. Il y a aussi Karl, ex-amant, compositeur, et Fritz le pianiste, dans ce cabaret, ils sont juifs, homosexuels, dehors la tempête gronde, et pour alerter le monde, que faire d’autre que chanter et écrire des textes pour bien signifier que les loups sont aux portes… Mais Kirsten n’est pas du genre à se sacrifier.

La scénographie est fort bien faite, Marisa Berenson ne cache pas son plaisir de chanter et danser, elle est une Kirsten parfaitement odieuse, quant à Sebastiàn Galeota, comme toujours stupéfiant, quel danseur, quel acteur !  Les scènes musicales sont drôles, les costumes, le décor, l’ambiance, tout y est.

Quelques références au cinéma, au cabaret, à vous de les découvrir en entrant vous dévergonder au petit Poche !


Anne Delaleu
31 mai 2018


Aucun commentaire:

Publier un commentaire