mardi 1 mai 2018

De théâtre et d'eau fraîche - Claude Confortès


Je dois l'avouer, je connaissais le nom de Confortès, mais pas son théâtre !

Son récit commence aussi par une drôle d'histoire pendant la drôle de guerre, sa mère n'était pas riche, mais le jour de l'an a donné quand même des étrennes au livreur de lait, elle ne se doutait pas qu'elle sauvait sa famille par ce geste, en effet, l'homme était un collaborateur et dénonçait les familles juives au SS. Mais dénoncer une pauvre femme ça il n'en était pas question !

Un parcours riche et plein d'humanité, quelles rencontres passionnantes, travailler avec Vilar, Mnouchkine, être l'assistant de Peter Brook.

Partager l'amour du théâtre, les amitiés connues ou pas, ses expériences théâtrales dans divers pays.

Confortès a été auteur, comédien, metteur en scène.

Un romantique aussi, il rend un hommage très émouvant à sa femme.

Il nous a quitté en 2016, un an après l'assassinat de ses copains de Charlie Hebdo.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire