mardi 23 mai 2017

Molière malgré moi - F. Perrin - Théâtre de la Gaîté Montparnasse



Site du Théâtre de la Gaîté Montparnasse ICI
Jusqu'au samedi 2 septembre 2017
Du mardi au samedi à 19h
durée 1h30
Molière malgré moi
De et avec Francis PERRIN
Mise en scène de l'auteur

Francis Perrin, aime les costumes et les décors, moi aussi ! sur la scène un fauteuil, un paravent sur lequel sont accrochés robe de chambre, perruque, long manteau noir de médecin, une table à côté, avec carafon et verre, plus loin on aperçoit le registre de La Grange.


Il nous conte l’histoire de ce comédien, hors pair,  ses dernières années, ses combats contre le Pouvoir religieux ou la Cour, malgré l’estime que lui portait le roi-soleil.

Sa vie amoureuse ? bien chaotique, ses maîtresses, sa femme Armande, sa meilleure amie Madeleine, femme belle, cultivée, intelligente. Il a préféré la jeunesse d’Armande, hélas pour lui.

Ses amis, Boileau, La Fontaine, Mignard, Lully, certains lui tourneront le dos ou le trahiront. C’est un homme intelligent et sensible  il admire le jeune Racine.

Enigmes à résoudre !
-          Corneille a écrit ses pièces (Molière n’aurait pas eu le temps de tout faire)
-          Armande est sa fille
-          Baron son amant

Quand on connait le CV impressionnant de Perrin on se dit que Molière, a bien pu gérer sa carrière d’écrivain et de chef de troupe !

Un bel hommage à Molière son « patron », Francis Perrin a été pensionnaire de la prestigieuse Maison, il en est vite parti, cette cage dorée n’était pas faite pour lui.


Et puis la mort de Molière... mais avec le sieur Perrin on ne peut pas s’arrêter là, je vous laisse découvrir le final concocté par l’auteur.

Compère Perrin a la bile qui s’échauffe assez vite, un spectateur en retard pas très discret lorsqu’il rentre dans la salle, et Perrin s’arrête soupirant. Il reprend vite ses esprits, après tout Molière a dû supporter plus d’un « fâcheux » qui devait se comporter ainsi !

Anne Delaleu
23 mai 2017

Aucun commentaire:

Publier un commentaire