mardi 14 février 2017

Les fourberies de Scapin - Molière - Le Lucernaire




Site du Le Lucernaire ICI
jusqu'au 19 mars 
mardi au samedi 20h et dimanche 18h
durée 1h20
photos Cie de l'Eternel Eté

Les fourberies de Scapin
Molière
Mise en scène Emmanuel Besnault

Avec Benoit Gruel (Sylvestre), Schemci Lauth (Géronte & Octave), Geoffrey Rouge-Carrassat (Scapin), Deniz Turkmen (Hyacinthe, Zerbinette & Nérine), Manuel Le Velly (Argante & Léandre)


Que diable allais-je donc faire au Lucernaire ? Un classique que je connais, appris, vu sur scène dans différentes productions.



Bien m’en a pris, je me suis amusée grâce à ce drôle d’oiseau de Scapin, virevoltant, bondissant, la troupe n’est pas en reste, et j’assiste médusée à des transformations de jeune homme en vieillard en un éclair ! Les scènes se déroulent, comme le drap dont s’entortille Géronte ou Argante, avec une virtuosité qui me laisse pantoise !  

Dynamisme de la troupe, musique joyeuse, transformation à vue d’œil du décor, ces jeunes là ont bien compris et aimé l’auteur, pour le servir si joliment.



L’affaire est dans le sac, la scène est d’ailleurs jouée de façon bien surprenante et amusante, je vous laisse le soin de le découvrir.



Une bien belle réussite, qui a fait rire tant les adultes que les enfants, qui pourront enfin défendre Molière en affirmant aux copains, que c’est drôle et que l’on peut rire sans vulgarité.

Anne Delaleu
14 février 2017

Aucun commentaire:

Publier un commentaire