jeudi 23 février 2017

L'envers du music-hall - Colette - Studio théâtre


Festival Singulis
site de la Comédie Française ici

L’envers du music-hall
Colette (1873-1954)

Adaptation et collaboration artistique Marcel Bluwal
Conception et interprétation Danièle Lebrun

« L’envers du music-hall », courts récits intenses et colorés sur la carrière de mime et danseuse de Colette. En 1905, après un divorce douloureux d’avec Willy, elle abandonne écrits et romans pour se lancer dans la pantomime, dévêtue, scandaleuse, bi-sexuelle totalement libérée, Colette n’en finit pas de faire parler d’elle.


Là, les années music-hall, avec des partenaires tendres, drôles, vachards et un égo démesuré, Colette les croque avec gourmandise, délectation et humour.

L’ingénue, le jeune premier crève-la-faim, l’haltérophile belge, et la délaissée aussi si émouvante d’avoir été abandonnée par son amie, et le début de la Grande Guerre, et un mémorable récit de personnes dans le tramway avec un chasseur alpin, qui avouera lui avoir peur des bombardements alors que tout le monde préfère nier l’évidence ! et aussi cet appel à l’amour du spectacle, ne pas avoir peur de sortir dans ces temps troubles, un récit qui résonne à nos oreilles en ce moment.


Danièle Lebrun est donc tous ces personnages à la fois, mutine, coquette, gouailleuse, masculine, fier-à-bras, pas une fausse note ! De simples chaises, un escabeau, les lumières, et surtout cette merveilleuse comédienne, qui n’en finit pas de nous donner une belle leçon de théâtre et d’humanité.


Un vrai bonheur !



Anne Delaleu
23 février 2017

Aucun commentaire:

Publier un commentaire