mardi 12 novembre 2019

La vie est belle - P. Grecian - théâtre 13 jardin


Site du théâtre 13 ICI
durée 1h20 sans entracte
mardi au samedi 20h - dimanche 16h
photos Arnaud Perrel

La vie est belle

Texte Philip Grecian d’après le film It's a Wonderful Life de Franck Capra

Mise en scène : Stéphane Daurat

Avec Stéphane Daurat (en alternance avec Jérôme Ragon), Catherine Hauseux, Sandra Honoré, Thierry Jahn, Hervé Jouval, Alexandre Letondeur et Gwenaël Ravaux


Que se passe-t-il donc dans les cieux ? ils s’agitent bien là-haut ! en effet, il y a de quoi, sur Terre, un homme désespéré, va se jeter à l’eau ! Il faut agir vite, mais quel ange envoyer ? l’un propose Clarence, un ange qui n’a pas vraiment fait ses preuves, il attend ses ailes ! il est surprenant Clarence a une dégaine “cockney”, plein de bonne volonté et lecteur de Tom Sawyer. Avec enthousiasme, il apprend à connaître son “client”.



Georges Bailey est un brave homme, petit garçon il a sauvé le pharmacien chez qui il travaillait, celui-ci s'était trompé dans la composition d'un médicament et aurait pu provoquer la mort d’un enfant. Ses parents ne sont pas riches, et des deux garçons Georges devait partir suivre ses études à l’université, mais le sort en a décidé autrement. La fondation qu’il a créé permet aux habitants de la ville d’obtenir des logements à tarif modéré. Son grand ennemi M. Potter attend sa revanche...

Mary est le grand amour de Georges, ils se marient, ont une belle maison qu’embellit la venue de trois enfants.


Oncle Billy a un peu la tête ailleurs, il rencontre Potter se moque de lui mais… ne se rend pas compte qu’il égare les 8000 dollars qu'il devait remettre en banque. C’est la banqueroute pour Georges, il ne peut tenir ses engagements envers les plus modestes, il devient odieux avec sa famille et décide d’en finir.

Ouf Clarence est là ! on les retrouve tous deux trempés et Georges lui fait une étrange demande, “ah si je n’étais pas né !”, Clarence avec l’aide des “autorités supérieures” va lui faire vivre son souhait, et Georges ne sera pas déçu du voyage !

La suite de l’histoire ? je vous propose de la découvrir au théâtre, avec la compagnie Caravane. Oui c'est plein de bons sentiments, de gaieté, d'entraide.


Musique des années 30, danse, c'est entraînant, sympathique et fort bien interprété !

Anne Delaleu
Théâtre 13 jardin
12 novembre 2019

Aucun commentaire:

Publier un commentaire