mercredi 25 juillet 2018

Made in America - Théâtre du Train Bleu Avignon

11h45  durée 1h15
réservations Train Bleu  +33 (0)4 90 82 39 06

Made in America
Neil LaBute

Mise en scène Léa Marie-Saint Germain, Adrienne Ollé
Interprète(s) : Kévin Chamotte, Aurélien Gouas, Léa Marie-Saint Germain, Pierre Yvon

Donald nous interpelle, la main sur le coeur, il parle de l'armement, oui vous savez, de chaque arme que toute personne intelligente doit avoir sous la main, d'ailleurs il se permet de parler de la France, des attentats terroristes, il n'y aurait pas eu autant de morts si les français avaient eu une arme pour se défendre !

Un homme, une femme dans une file d'attente, l'homme se permet une blague graveleuse, la jeune femme s'en amuse, pas choquée du tout. Et les voilà discutant sur la liberté d'expression, ah c'est quand même mieux depuis deux ans ! et le mur ? mais c'est très bien ! et vous avez eu affaire à une personne de couleur depuis ? non !

Trois hommes, rient et discutent en prenant un verre, costume cravate, business-men. Ils parlent posément de la situation politique, et pour faire preuve de plus de civisme en viennent à élaborer l'élimination des noirs, des asiatiques... il y en a bien un qui n'est pas d'accord, mais il est vite manipulé et remis dans le "droit chemin".

L'eau, ressource naturelle. Une femme à son bureau, une carafe d'eau sur la table. Elle convoque un homme, il est dans un piteux état, assoiffé, elle le culpabilise, lui accorde quelques gouttes d'eau... il a perdu sa dignité d'homme et de père.

Un couple gay, ils viennent de se marier, mais tout ne se passe pas comme ils l'espéraient... New York n'est pas si tolérante.

Billie Holiday chante "strange fruits" en conclusion.

Quatre courtes pièces de Neil LaBute, avec ses mots durs, crus, il peint une Amérique qui ne nous fait pas rêver. Bien sûr, l'humour et la dérision sont toujours ses armes à lui, et il les manie avec maestria.

Les comédiens ont une partition difficile à jouer et s'en sortent avec bonheur et dynamisme.

Anne Delaleu
25 juillet 2018

Aucun commentaire:

Publier un commentaire