mercredi 28 mars 2018

Madame Marguerite - R. Athayde - Poche Montparnasse



jusqu'au 30 mai 
mardi au samedi 19h - dimanche 17h30
durée 1h10 au Petit poche
site du théâtre ICI

Madame Marguerite

Roberto Athayde


Mise en scène Anne Bouvier
Avec Stéphanie Bataille


J’ai 7 ans, je suis assise gentiment sur mon banc, avec les copains et copines, nous attendons la nouvelle institutrice…. Madame Marguerite, entre, elle n’a pas l’air commode, elle nous toise tous, sort des livres de son grand sac, l’air satisfait.

Elle nous demande si on voit tous bien, pour en être sûre, elle inscrit le mot CUL sur le tableau, ouh là ! Madame Marguerite parle d’elle à la troisième personne, on dirait qu’elle a peur de dire « je », elle nous dispute, s’imagine que nous sommes tous des obsédés sexuels… Son problème ? Elle demande toujours si quelqu’un s’appelle « messie », « Jésus » ou encore « St Esprit », elle s’inquiète, s’énerve, se prend la tête, elle semble souffrir. Je suis dans mes petits souliers pourvu qu’elle ne m’interroge pas !

La voilà qui monte sur son bureau, fait des acrobaties, elle est souple, en apesanteur. Elle nous dit aussi que nous allons tous mourir, et nous demande de faire une rédaction sur notre enterrement…  et puis elle nous met en garde contre les substances illicites, la drogue. Décidément je n’aime pas la biologie.

Pour Madame Marguerite, de toutes façons on ne sait rien, on n’apprend pas vite, on va se faire avoir si on ne sait pas lire, si on ne compte pas bien…

Stéphanie Bataille est une redoutable institutrice, sous des apparences violentes, elle a une fragilité en elle, on ressort de la classe chamboulés par son « message », sa leçon de vie.


Merci maîtresse !

Anne Delaleu
28 mars 2018

Souvenir de 1975 avec la grande Girardot !





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire