dimanche 7 octobre 2018

Alors on s'aime - Coste - théâtre des Variétés



mercredi au samedi 21h
samedi 16h30 et dimanche 17h
Site du théâtre ICI
durée 1h45

Alors on s’aime !

Flavia Costes


Mise en scène : Anne BOURGEOIS assistée de Sonia SARIEL

Daniel RUSSO - Corinne TOUZET - Loup-Denis ELION


Un intérieur bourgeois,  la radio diffuse une émission très populaire où l’on peut se répandre en lamentations sur son couple, et ça tombe bien !

Charlotte entre en riant dans la pièce, elle est coiffée d’une vilaine mantille avec de grosses roses rouges, mais ça n’a pas l’air de la gêner vraiment, en plus, elle est heureuse, vu le nombre de boites de chaussures accumulées.

Mais voilà son Max qui revient du travail, tard le soir, il n’est pas du tout « reine du shopping » ce serait plutôt « top chef » mais voilà, si Charlotte est délicieuse et sexy, elle et la cuisine ça fait deux !

Et la tornade de disputes commence ! les chaussures volent dans la pièce, les mêmes reproches fusent au bout de 27 ans de mariage quand même ! Max n’en peut plus, les œufs sont périmés, les escarpins pas vraiment comestibles, il prend la porte, mais voilà le voisin du dessus, charmant jeune homme qui descend pour « demander à ses voisins de baisser d’un ton ». Mal lui en prend, Charlotte reconnaît en lui le chroniqueur d’un magazine, il est « Docteur Love » et répond à toutes vos questions.

Max et Charlotte lui demandent de les « coacher » pour qu’ils arrivent à ne plus s’engueuler ou alors à mieux maîtriser les disputes.

Docteur Love a du boulot, car ces deux-là s’aiment, et il faut canaliser leurs disputes, sont-elles d’ailleurs justifiées ? Nous assistons donc au programme en dix leçons du Docteur Love et c’est loin d’être triste !

Flavia Costes signe là une joyeuse comédie, elle s’était attaquée déjà à l’argent dans ce même théâtre. Corinne Touzet délicieuse fofolle sexy, s’en donne à cœur joie, devant un Daniel Russo, bougon, hilare, larmoyant, et Loup-Denis Elion à la sifflette facile et stridente, très sensible au charme de Charlotte, ce qui n’arrange rien ! Anne Bourgeois connaît ses comédiens et elle a bien raison de leur faire confiance, sa mise en scène est menée tambour battant.


On rit beaucoup avec ce trio infernal !

Anne Delaleu
7 octobre 2018

Aucun commentaire:

Publier un commentaire