mardi 15 mars 2016

Superbarrio - J. Hadjaje - théâtre 13/Seine


Site du théâtre ICI
photos Pierre Dolzani
du mardi au samedi à 20h, le dimanche à 16h

La joyeuse et probable histoire de Superbarrio,
que l’on vit s’envoler un soir dans le ciel de Mexico
Texte et mise en scène Jacques Hadjaje

C’est une grande et joyeuse bande dessinée à laquelle nous sommes conviés par Jacques Hadjaje.


Plusieurs tableaux, autant de personnages hauts en couleur, de la musique, du cabaret.


Un zeste de folie, d’amour, sur fond social, car Superbarrio a bien existé, il a revêtu sa combinaison de lutteur, il a défendu les opprimés contre les promoteurs. 1985 à Mexico, tremblement de terre, morts, blessés, dégâts monstrueux. Population sous le choc et sans abris. Et comme d’habitude, quelques mois plus tard, les «dossiers » pour de nouveaux logements sont encore gelés.


Il y a Ludivine-ange-gardien, qui ressemble à Frida Kahlo ; et qui tente maladroitement de venir en aide à tout ce petit monde. Elle sera même protégée par Superbarrio !

Une palissade bleue ciel, avec une vierge peinte, l’entrée du cabaret Eldorado, et au-dessus il y a aussi le bureau de Mme Soledad aux faux airs de Glenn Close, une vraie working girl, qui rabaisse tant et plus sa secrétaire, et qui offrira des dollars à Superbarrio. Celui-ci se laissera-t-il acheter ? Son grand amour la belle Catalina s’effeuille dans un cabaret, elle partage sa loge avec une fausse « Marylin ».  Il y a aussi un jeteur de sort assez minable qui va pourtant s’amouracher de Dolorès, sœur du héros, et fiancée éternelle du cousin Ramon…


Mais Superbarrio c’est avant tout un être humain, pas vraiment Superman, il vaut mieux que ça.

Il y a avant toute chose, les couleurs du Mexique, ses excès, sa joie de vivre et sa douleur.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire