mardi 12 janvier 2016

Amok - S. Zweig - théâtre de Poche-Montparnasse



site du théâtre ICI



Amok
Stefan Zweig 


Adaptation Alexis Moncorgé
Mise en scène Caroline Darnay
.
Dans la pénombre, on distingue des caisses en bois, une chaise, une corne de brune retentit, nous sommes sur le pont d’un navire à destination de l’Europe. On apprend aussi qu’une cargaison mortuaire fera partie du voyage…

Un homme jeune, tourmenté, a besoin de raconter son histoire. Il était médecin en Malaisie, et il fuit ce pays. Pour son malheur il a été pris de passion folle pour une femme de la haute société. Celle-ci vient un jour lui rendre visite pour qu’il la libère de son « fardeau », et éviter ainsi le scandale. Elle est séduisante, hautaine, n’a aucun remords et le considère comme un inférieur. Séduit malgré lui et refusant d’être monnayé, Il lui proposera un marché qu’elle rejettera avec dédain.

photo Christophe Brachet

Ce sera alors le début de sa folie, il deviendra « amok » pris d’une folie incontrôlable, une pulsion meurtrière, rencontrée généralement en Malaisie ou en Inde.

C’est une histoire angoissante, une histoire d’amour non partagé, une critique sociale et politique. Un récit peu connu et fantastique de Stefan Zweig.

Alexis Moncorgé, est intense, passionné, sensuel, émouvant. Il passe d’un personnage à l’autre avec aisance, aidé en cela par la mise en scène de Caroline Darnay.

photo Christophe Brachet

Du cabinet de médecin à la salle de bal du Gouverneur, et jusqu'aux sordides bas-fonds de Malaisie, lumière, effets d’ombres, musique, tout nous entraîne dans ce voyage maudit.


Un étrange récit qui ne nous laisse pas indifférent.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire