mercredi 17 septembre 2014

On ne badine pas avec l'amour - Musset - Lucernaire





On ne badine pas avec l’amour (1834)
Alfred de Musset

Mise en scène : Christophe Thiry

Avec : Laurent Bariteau, Francis Bolela, Stanislas De La Tousche, Lucile Durant, Pascal Durozier, Sébastien Ehlinger, Marion Guy, Pierre Marzin, Koso Morina, Anna Sorin


« On ne badine pas avec l’amour » pièce cruelle de Musset, certains personnages sont drôles parce que ridicules tels Me Blazius ou l’abbé Bridaine, portés l’un et l’autre sur la dive bouteille et aussi Dame Pluche, dévote et prude, qui accompagne la jeune Camille.

Perdican et Camille, s’aiment mais ne se l’avouent pas, la jeune fille trop influencée par ses années de couvent, et par ce qu’elle entend d’une amie mal mariée, prend peur et  préfère prendre le voile et se protéger ainsi derrière la religion.

Perdican, son cousin, jeune insouciant la provoque, en charmant la jeune et douce Rosette, sœur de lait de Camille, et qui deviendra la victime de leur sotte vanité.

La mise en scène de Christophe Thiry m’a décontenancée, les comédiens entrent en scène, portant comme seul mobilier, un tabouret, qui servira de piédestal, de véhicule, etc. Pas vraiment de costumes d’époque, on reste dans le contemporain.

Les comédiens sont bons mais pour moi, il est bien dommage d’avoir transformé cette pièce en bouffonnerie, et que vient faire là aussi, une chanson de Jeanne Moreau chantée par Rosette, cette dernière, chantant aussi « la javanaise » de Gainsbourg (!!!) pendant le duo Camille / Perdican, à la scène finale, importante mais hélas couverte par la voix de la chanteuse.


On ne peut pas plaire à tout le monde…



Aucun commentaire:

Publier un commentaire