vendredi 12 septembre 2014

Le roi Lear - Shakespeare - Wu Hsing-Kuo au théâtre du Soleil

Le roi Lear

Écrit, dirigé et interprété par Wu Hsing-Kuo

en mandarin surtitrage français

3 représentations 26-27 et 28 septembre au Théâtre du soleil

"Si tu ne remontes pas sur les planches je te tue !" Ariane Mnouchkine ne plaisante pas, et le grand artiste Wu Hsing-Kuo qui faute de budget, voulait suspendre ses activités, fut bien obligé de concrétiser son projet de monter et jouer en solo, la pièce de Shakespeare "Le roi Lear" ! Une belle amitié entre le théâtre du Soleil et Taïwan, sa créatrice retrouvant dans le parcours de Wu Hsing-Kuo le sien propre.

Son Lear il l'adaptera et le montera, seul en scène, à la manière de l'opéra de Pékin. Il l'a transformé, retravaillé, il joue tous les personnages, change de costume, se grime, chante et danse. Trois actes au lieu des cinq. Acte 1 : la folie du roi, acte 2 : la référence au Nô et la symbolique avec la mort du Maître, tuer le Maître c'est tuer la tradition, acte 3 : il tient le costume du roi Lear - comme Lear portait le corps de Cornelia - et le dépose, est-ce le  renoncement ou le droit de jouer ce personnage ?

Wu Hsing-Kuo s'est nourri d'autres cultures, d'autres sujets. Il a pratiqué la danse occidentale, qu'il trouve trop dépouillée, pas de somptueux costumes mais un simple justaucorps avec lequel il se sentait nu !

Une solide formation acquise durant huit ans dans le cadre de l'école de l'opéra de Pékin, discipline et coups de bâton qui se finira par sa révolte contre son Maître.

Il a créé sa compagnie en 1986, avec sa troupe il a joué Shakeaspeare (Macbeth, Hamlet, Lear, la Tempête), Beckett (En attendant Godot), Kafka, Tchekov, le théâtre grec (Médee, l'Orestie), en l'adaptant pour le public chinois. Il a également monté à l'opéra, tout un univers avec de la musique rock.

Le patrimoine lui tient à coeur, "l'héritage n'est pas suffisant, nous devons créer un nouveau patrimoine, changer la tradition, la moderniser".


C'est donc une belle rencontre et une fête que d'aller voir au théâtre du Soleil, pour trois représentations seulement, ce grand artiste.



Aucun commentaire:

Publier un commentaire