mercredi 10 septembre 2014

Chère Elena - Razoumovskaïa - Poche Montparnasse



Chère Elena
de Ludmilla Razoumovskaïa
Mise en scène Didier Long
Myriam Boyer, Gauthier Battoue, Julien Crampon, François Deblock, Jeanne Ruff,


Quatre étudiants, rieurs, chargés d'un bouquet de fleurs et d'une belle boite rouge sonnent chez leur professeur. Elena Sergueievna est étonnée et émue par tant de gentillesse et les invite à partager son repas.

Elena vit seule avec sa mère, pour le moment à l'hôpital. Depuis sa jeunesse, elle s'est nourrie d'idéaux de justice et d'humanité, son métier la passionne et elle aime sincérement ses élèves, qu'elle pense aussi idéalistes qu'elle du moins elle leur enseigne ses valeurs…

Pourtant la fête va se transformer en cauchemar, Elena ne remettra pas en cause son éducation, ses idéaux, mais devra faire face à la violence verbale et physique de quatre jeunes, assoiffés de réussite sociale, d'argent facile, de tricherie et de chantage, tout ce que rejette Elena.

Myriam Boyer est attachante, sincère, face à ces prédateurs, ses partenaires jouent à fond la violence et la cruauté au bord de la folie.

La pièce longtemps interdite en URSS, a été écrite en 1981, le pouvoir politique à l'époque n'acceptait pas que la jeunesse soviétique soit décrite de cette façon. L'art oui mais pas n'importe comment ! Montrer sur scène la bassesse, l'ignominie, oui mais chez les sociétés capitalistes.


Un spectacle « coup de poing » à voir absolument.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire