jeudi 19 septembre 2019

N'écoutez pas Mesdames ! - S. Guitry - Théâtre de la Michodière


Site du théâtre ICI
mercredi au samedi 20h
Matinées les samedis à 16h30, les dimanches à 15h30


N’écoutez pas Mesdames !
Sacha Guitry

Mise en scène Nicolas Briançon

Avec Michel Sardou, Nicole Croisille, Lisa Martino, Carole Richert, Patrick Raynal, Eric Laugerias, Laurent Spielvogel, Michel Dussarrat, Dorothée Deblaton


Sacha Guitry aimait les comédiens, et leur écrivait des répliques bien tournées, premiers rôles, seconds rôles, tous avaient leur moment de gloire, il n’y a qu’à revoir les films dans lesquels le Maître présentait ses acteurs !


Dans cette comédie acidulée, le Maître se venge de ses nombreuses épouses et maîtresses, mais il le fait si bien !

Le monologue du début donne le ton, Michel Sardou se délecte dans le rôle de Daniel et s’adresse surtout à vous messieurs, mais nous avons l’oreille qui traîne… sa jeune épouse Madeleine découche pour la seconde fois. Il faut bien se rendre à l’évidence, il décide de divorcer. Mais Valentine, la première épouse, revient victorieuse, reprendre sa place, avec à l’appui une lettre, dont malheureusement, il n’en avait plus le souvenir, les écrits restent, les paroles s’envolent.

Voilà donc une comédie bien tournée, un beau décor à deux niveaux, qui sert bien la mise en scène efficace de Nicolas Briançon qui connaît son Guitry sur le bout du coeur.

Comme on disait autrefois, ces dames, la mutine Lisa Martino et l’amusante Carole Richert portent divinement “la toilette”, un plaisir des yeux ! Nicole Croisille est la savoureuse Julie, danseuse de cancan et modèle de Lautrec. Les domestiques sont très bien campés par Michel Dussarrat et Dorothée Deblaton, Patrick Raynal toujours excellent, Laurent Spielvogel a une double casquette et s’en tire fort bien aussi, quant à Eric Laugerias un sens du comique indéniable, pas de petits rôles chez Guitry vous dis-je !

Cette belle équipe entoure Michel Sardou, dont les fans étaient au rendez-vous !

Anne Delaleu
19 septembre 2019

Aucun commentaire:

Publier un commentaire