mercredi 25 septembre 2019

Jo - A. Coppel - théâtre du Gymnase


Jusqu'au 9 novembre 2019
Site du théâtre ICI
durée 1h30
mercredi au samedi 21h - matinée samedi 16h

Jo
Alec Coppel

Nouvelle adaptation et mise en scène Benjamin Guillard
Avec Didier Bourdon, Audrey Fleurot, Dominique Pinon, Jérôme Anger, Guillaume Briat, Didier Brice, Clotilde Daniault, Grégory Quidel, Bernadette Le Saché, Jennie-Anne Walker

Antoine Brisebard, auteur comique, décide de s’attaquer au genre policier, oui mais voilà, la comédie lui convient mieux, si l’on en croit sa belle-mère Marguerite, grande fan des séries policières, elle en connait un rayon ! Antoine est marié à la délicieuse mais fofole Sylvie, comédienne qui rêve du “grand rôle” ! Mais le but d’Antoine c’est se “débarrasser” de Jo, maître-chanteur de son état. Ce dernier a des photos compromettantes de la charmante Sylvie, qui dans sa jeunesse était militante pure et dure de la cause bretonne ! Quoi de plus astucieux alors que de préparer son crime en faisant croire qu’il veut se mettre “en situation”.
La nouvelle adaptation et la mise en scène de Benjamin Guillard donne la part belle aux comédiennes, Audrey Fleurot en tête, belle comédienne habituée à des rôles plus sérieux, se lâche complètement elle a un potentiel comique qui en fait la reine de la soirée, ainsi que Bernadette Le Saché, qui dans une scène mémorable, “dirige” les malfrats qui s’en prennent à son gendre, pensant que ce sont des comédiens engagés par lui !
Didier Bourdon est Antoine, qui devant ces deux “tornades” joue la carte du mari amoureux mais assassin gaffeur ! Dominique Pinon est le policier fouineur, il doit bien se douter de quelque chose, mais les Brisebard sont si sympathiques !
La distribution est de bon niveau avec en tête , Jérôme Anger, Guillaume Briat, Didier Brice, Clotilde Daniault, Grégory Quidel, Jennie-Anne Walker, qui se donnent à fond dans cette comédie qui gagnerait à être plus déjantée. Et je n’aurai garde d’oublier le décor soigné de Jean Haas !

Anne Delaleu
25 septembre 2019
Théâtre du Gymnase


Aucun commentaire:

Publier un commentaire