mercredi 23 janvier 2019

Les franglaises - Bobino


Site du théâtre ICI
durée 1h40

Les Franglaises


Lorsque l’on prend place dans le théâtre, il faut bien reconnaître que l’ambiance est déjà dans la salle. Les Franglaises ont leur public, et c’est bien mérité. Ils n’ont pas volé leur Molière en 2015, et pour notre plus grand plaisir les voici de nouveau à Bobino,

Avez-vous tenté de comprendre le sens des paroles des chansons anglo-saxonnes ? Moi non plus, disons-le tout de go, les chanteurs américains ou britanniques ont un sens du rythme et de la mélodie inégalable. Les textes de chansons françaises n’ont pas toujours la poésie que l’on souhaiterait, mais nous voilà décomplexés avec le petit jeu suivant… Deviner et donner le titre anglais en écoutant les paroles françaises…


Not easy ! Mais le public trouve, et voici notre troupe de joyeux et délirants comédiens, qui interprète la chanson en français dans une traduction qui laisse à désirer... Comment ne pas résister à un Michael Jackson en tongs et bermuda qui essaie vainement de nous effrayer ! du couple « glamour » qui chante « ces mots stupides » avec un entrain qui donnerait le « bleu » à St Valentin. La petite qui réussit enfin à nous entraîner dans une chanson des « filles épicées », et l’autre qui n’a pas suivi le spectacle et qui chante « le douanier Rousseau » sous le regard effaré du maître de cérémonie ! Le pauvre fait un « brûlage », tout dégringole, part en vrille.

On rit du début à la fin, on chante, la sono est à fond (un peu trop…), rien n’est laissé au hasard, ce sont d’excellents comédiens, chanteurs, danseurs, musiciens.


Quelle énergie, quelle joie de vivre et de chanter. On sort de la salle en chantonnant… le douanier Rousseau !

Anne Delaleu
23 janvier 2019

Aucun commentaire:

Publier un commentaire