samedi 23 septembre 2017

La vie est un songe - Calderon - Théâtre de la Tempête



site du théâtre ICI
Mardi au samedi 20h - dimanche 16h
durée 2h30

La vie est un songe (1635)
Pedro Calderon de la Barca (1600 -1681)

Mise en scène Clément Poirée

John Arnold, Louise Coldefy,Thibaut Corrion ,Pierre Duprat, Laurent Ménoret, Morgane Nairaud, Makita Samba, Henri de Vasselot



Le début est horriblement long, pendant 10 minutes, 3 hommes de noir vêtus arpentent la scène, je vous préviens, le spectacle dure réellement 2h30 si ce n’est plus !

Là aussi, texte long et dense de Calderon, trop long... je n’ai rien contre les comédiens qui sont bons, et certaines scènes ne manquent pas de piquant, mais un ennui profond m’a gagné...

L’histoire : Sigismond, prince héritier de Pologne, est enfermé dans une tour, sur ordre de son père le roi Basile. Astolphe (borgne) et Etoile (claudicante et maniérée) ses neveux et nièce seront peut être les prochains souverains.

Basile redonne sa chance à son fils, celui-ci est tiré de sa tour et emmené au Palais où il reçoit les honneurs dus à son rang. Mais il se révèle tyrannique, vraie brute et retour à la prison !

L’amour ? il y a la belle Rosaura, qui ne songe qu’à se venger de l’affront de Astolphe, qui lui a fait croire qu’il l’aimait, il y a Clothalde le père de la jeune fille. Un vrai mou, une diction lente, qui prête à rire dans certaines situations. Il y a Clairon, un pitre qui sera bien malgré lui enfermé dans la tour mais libéré plus tard. Est-on dans un rêve ou est-ce la réalité ? Sigismond s’y perd.

Mes yeux ont souffert, beaucoup de projecteurs dirigés vers le public...


La mise en scène gagnerait a être resserrée, quelques coupures dans le texte seraient bienvenues...

Anne Delaleu
23 septembre 2017

Aucun commentaire:

Publier un commentaire