samedi 9 septembre 2017

Au but - T. Bernhard - Théâtre de Poche Montparnasse


Site du Théâtre de Poche Montparnasse ICI
Durée 2 h (salle du Petit Poche)
mardi au samedi 21h - dimanche 15h


Au but
Thomas Bernhard

Mise en scène Christophe Perton

Avec Dominique Valadié, Léna Bréban, Yannick Morzelle, Manuela Beltran

Un intérieur cossu, des valises et une grande malle en osier.

La fille emballe des robes, des manteaux, elle prépare le voyage qu’elle doit faire avec sa mère, et un invité de marque, l’auteur de la pièce qu’elle a adorée. Sa mère sans réfléchir, a invité le jeune auteur à les accompagner au bord de la mer.

Sa mère est présente, élégante, assise sur le divan, elle boit son thé du bout des lèvres, elle parle, parle sans cesse, et surtout inflige à sa fille, toute sa rancœur, sa méchanceté avec une voix douce, sans haine, sans cris, avec une franchise désarmante !

La fille continue de sortir les robes, les plie, n’écoute que très peu sa mère, lui obéit au doigt et à l’œil. Cette femme ne ment pas, elle raconte la vérité à sa fille, des vérités qui peuvent glacer... Partir de rien et épouser un homme fortuné, évoquer son petit garçon mort, sans émotion, sans regrets, dire à sa fille qu’elle est laide malgré un bon regard... Démolir systématiquement tout ce que sa fille aime ou dit. Lui faire entendre, qu’elle restera avec elle jusqu’à la fin. L’arrivée de l’auteur ne va rien changer, il pourra trouver là une nouvelle idée de pièce...


Dominique Valadié trouve un rôle à sa mesure, manipulatrice et castratrice, elle donne tout, Léna Bréban a une présence indéniable, Yannick Morzelle apporte le piquant qu’il faut.

Anne Delaleu
9 septembre 2017

Aucun commentaire:

Publier un commentaire