jeudi 8 décembre 2016

Chanson plus bifluorée - cuvée spéciale - théâtre La Bruyère




Site du théâtre ICI
Jeudi au samedi 21h – dimanche 16h
Jusqu’au 8 janvier 2017


Chanson plus bifluorée
Curée spéciale
Michel Puyau, Xavier Cherrier et Sylvain Richardot
Mise en scène Marinette Maignan


Un spectacle musical de haute qualité et de haute rigolade !

Mais attention, rien n’est fait au hasard, ce sont des musiciens hors pair, des comédiens qui ne sombrent pas dans la facilité ou le vulgaire, Marinette Maignan veille sur eux avec une mise en scène dynamique.

Des parodies de chansons connues dont « Grosse chignole de nos amours », « Chômage au fond de la vallée », des sketches dont « le ventriloque » qui m’a fait pleurer de rire, ou la « chanson au six mots » improvisation farfelue ! Participation du public avec le sketch folk et nos bonnes vieilles traditions, les paroles sont un peu équivoques, mais avé l’assent ça passe !


Des moments plus graves aussi avec cette « Marseillaise de la paix » écrite en 1892 par les élèves de l’école primaire de Cempuis (Oise) toujours sur la musique de Rouget de Lisle. Et un poème de Victor Hugo écrit après sa visite dans un bagne « Chaque enfant qu’on enseigne et un homme qu’on gagne ».

On retourne au rire avec le « shaker aux chansons », l’air d’une chanson avec les paroles d’une autre, ce qui donne des « mariages » surprenants, comme Barbara « Dis quand reviendras tu ? » avec Yves Dutheil « Le petit pont de bois », d’autant plus savoureux  que les deux artistes ne s’estimaient guère... ou bien le mélange Trénet/Ferré (« Y a d’la joie » / « Avec le temps »), pas mal non plus !

Des bis et aussi une belle intention de leur part, rendre hommage à Paul Touraine, le dernier des Frères Jacques qui vient de disparaître, les aînés avaient su reconnaître leur talent et les avaient toujours encouragés.

crédit photos Didier Palagès
Nous reprenons avec eux le refrain de « la Javanaise » de Gainsbourg pour participer à cet hommage et je conclus comme l’homme à la pipe, Georges :

crédit photos Didier Palagè

" Tout est bon chez eux, y a rien jeter,Sur l'île déserte il faut tout emporter."


Anne Delaleu
8 décembre 2016

Aucun commentaire:

Publier un commentaire