jeudi 4 février 2016

Les cavaliers - J. Kessel - Théâtre La Bruyère



Site du théâtre ICI
Crédit photo LOT
Les cavaliers (1967)
Joseph Kessel
Théâtre La Bruyère

Libre adaptation d'Eric Bouvron
Mise en scène  d'Eric Bouvron et Anne Bourgeois
Avec Éric Bouvron, Grégori Baquet en alternance avec Benjamin Penamaria),
Khalid K et Maïa Gueritte


Dès l’entrée on est captivé par les sons, il y a une ambiance, une odeur d’encens, quelques accessoires sur la scène, et on entre par le jeu du conteur dans ce roman d’aventures, si âpre et si cruel de Joseph Kessel.



Le fils de Toursène, Ouroz jeune et plein de fougue, participe au jeu du bouzkachi (jeu traditionnel), s’il remporte la course du roi, il pourra devenir le maître de Jehol « le cheval fou », le palefrenier de Toursène, Mokki, l’accompagnera à Kaboul.



Hélas, lors de la course, Ouroz tombe et se brise la jambe, on l’emporte vers l’hôpital de Kaboul, il ne comprend pas pourquoi il est soigné par des « femmes infidèles » et s’enfuit sur le dos de Jehol avec la complicité de Mokki.



Ils entament un long périple à travers le pays, un voyage initiatique, semé d’embûches, de trahison, d’honneur perdu. Une femme est au centre de la discorde entre Ouroz et Mokki.



On est captivé par ce spectacle, grâce aux jeux de lumière, et aussi à la présence de Khalid K, bruiteur, chanteur, musicien, on a l’impression que les chevaux sont sur la scène !



Joseph Kessel grand voyageur aurait aimé l’adaptation de son roman, l’intensité des comédiens qui passent d’un personnage à l’autre avec aisance, et la mise en scène ingénieuse d’Eric Bouvron.


On se laisse emporter dans ce voyage et l’on a qu’une envie lire ou relire Kessel et ses merveilleux romans.

Challenge théâtre 2016

Aucun commentaire:

Publier un commentaire