mardi 10 novembre 2015

L'école des femmes - Molière - théâtre 14



site du théâtre ici
L’école des femmes
Molière

Mise en scène Armand Eloi

Avec : Pierre Santini, Anne-Clotilde Rampon, Jimmy Marais, Cyrille Artaux, Arlette Allain, Michel Melki, Bertrand Lacy


Arnolphe est fortuné, il s’est acheté une « particule » et possède un beau domaine. Dans le parc, la demeure-cage  où il cache Agnès, la jeune fille qu’il compte épouser, et qu’il a fait élever selon ses principes. Il pense ainsi se préserver du « cocufiage » que pourtant son ami Chrisalde monte (un peu trop) en épingle !


Agnès, joli « canari » perché sur sa balancelle, est plongée dans son livre. Elle rêve aussi, du jeune homme qu’elle a rencontré. Ses gardiens Alain et Georgette, pas très futés sauf pour ramasser quelques deniers, mais fidèles à Arnolphe à leur manière, un peu brutale parfois !


Horace amoureux certes mais éternel gamin soumis à son père, il se confiera avec une naïveté désarmante à son seul rival. Il est aimé d’Agnès pour sa jeunesse et sa beauté mais elle ne pouvait guère faire de comparaison avec d’autres jeunes gens.

Agnès n’est pas si sotte, elle se rend compte de certaines choses, elle ressent des émotions qu’elle n’avait pas jusque-là, et même la mort du petit chat passe au second plan.


La mise en scène d’Armand Eloi est vive, enjouée, intelligente, les comédiens sont excellents, ils redonnent de la couleur à la pièce. Pierre Santini est touchant malgré tout le mal qu’on puisse en penser, et Anne-Clotilde Rampon, lumineuse Agnès, aura un geste d’apaisement envers lui avant de partir avec Horace.

Un beau moment de divertissement, où l’on se rend compte de l’éternelle jeunesse de Molière.



Aucun commentaire:

Publier un commentaire