samedi 31 octobre 2015

La jeune fille au carton à chapeau - ciné concert russe - Poche Montparnasse

Ciné concert russe
La jeune fille au carton à chapeau (1927)
Boris Barnet (1902-1965)

Natacha vit avec son grand-père, ils fabriquent des chapeaux à domicile, elle est modiste chez Mme Irène qui tient boutique à Moscou. Au cours de sa tournée, elle fait la connaissance d’un jeune ouvrier, bien pataud, mais brave cœur. Il n’a nulle part où aller et Natacha a pitié de lui, elle a une chambre inoccupée chez Mme Irène, celle-ci avec son mari, ne tiennent pas à être réquisitionné car cette pièce leur sert de salon pour recevoir !


Beaucoup de rebondissements dans cette histoire, de l’humour, de la poésie, de l’amour, du comique à la Chaplin. De belles images, une neige immaculée. Des acteurs naturels et pour cause, ils sont passés par l’école Stanislavski.

Constantin Stanislavski (1863-1938) a révolutionné l’art théâtral, il a modernisé la formation de l’acteur, de nos jours c’est encore une référence absolue. Naturel, simplicité, il a dépoussiéré le jeu des comédiens. (à lire "Ma vie dans l'art" ou "la formation de l'acteur").


Cette charmante comédie a révélé le talent de Boris Barnet (1902-1965), Jean-Luc Godard ne cache pas son admiration pour le cinéaste russe.

Vadim Sher, compositeur et pianiste accompagné par Marie Gremillard au violoncelle, redonnent vie à ce film grâce à la musique, au bruitage de scène (la petite souris qui gratte, les chansons du disque)  tels que l’on pouvait les entendre dans les salles de cinéma.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire