samedi 24 octobre 2015

La veuve Choufleuri - Offenbach - théâtre Le passage vers les étoiles




La veuve Choufleuri
D’après Jacques Offenbach sur un livret de M. de Saint Remy


Jacques Offenbach « le petit Mozart des Champs Elysées » était un musicien et un compositeur de génie. Qui ne se souvient de « La Belle Hélène », « La vie parisienne », «La Grande-Duchesse de Gerolstein », et tant d’autres, chantés avec bonheur par des chanteurs d’opéra qui délaissaient un certain temps une musique dite plus sérieuse !


« M. Choufleuri restera chez lui » laisse donc cette fois, la place à sa veuve, peu commode surtout avec le galant de sa fille. Pour sa soirée mondaine, elle n’invite pas moins que Florent Pagny, la Bartoli (pas Marion l’autre), et la Callas (pour cette dernière c’est un peu compliqué…).

Avec ça un domestique belge, fort bon musicien d’ailleurs, une pianiste réservée mais pas très longtemps, un trophée de caribou bien bavard mais après tout il se venge comme il peut, des invités un peu déjantés, une ingénue fort charmante et son chéri au prénom impossible, tout ce petit monde nous entraîne dans son délire.


La mise en scène est inventive, amusante, les costumes et les décors sont recherchés, colorés, on déambule dans le salon de Madame, qui continue de se goinfrer de bonbons, et enfin installés on déguste avec bonheur, cette pièce musicale, avec de jeunes chanteurs dotés de belles voix et d’un sens aigu de la comédie.


N’hésitez pas à répondre à l’invitation de Madame Choufleuri qui reçoit les samedis à 16 h et surtout ce samedi qui vient une spéciale Halloween ! brrr ...



Aucun commentaire:

Publier un commentaire