vendredi 31 janvier 2020

Un amour de jeunesse - I. Calberac - Théâtre de la Renaissance



Un amour de jeunesse
Ivan Calbérac

Mise en scène Ivan Calbérac

Avec Stéphane de Groodt, Isabelle Gélinas, Olivia Côte, Nelly Clara et Sébastien Pierre.

Scénographie : Édouard Laug – Lumières : Laurent Béal – Costumes : Cécile Magnan
Assistante mise en scène : Betty Lemoine


Un bourgeois pas vraiment gentilhomme, une “sang bleu” dont la devise serait “un Bourbon sinon rien !”, ajoutez à cela la bonne chinoise non déclarée, l’ami du couple avocat peu scrupuleux et l’ex-épouse de Monsieur qui a versé dans l’humanitaire !

Antoine a oublié ses idéaux de jeunesse, il est devenu très riche grâce à Internet, sa compagne la très racée et jolie Diane est romancière à ses heures, ça fait chic mais rien ne se vend…

Or, ce que va leur annoncer leur avocat va bouleverser leur quotidien, en effet, Antoine s’était marié avec Maryse en Inde, elle est partie en Afrique pour suivre ses idéaux humanitaires. Elle veut à présent divorcer, mais elle peut exiger la moitié des biens d’Antoine...

Celui-ci a une idée, il faut absolument que Maryse soit convaincue qu’il n’a pas un sou, alors il propose à la bonne de partir en vacances, de squatter son appartement de Sarcelles. Il pourra ainsi inviter son ex pour la signature des papiers du divorce. Changement radical, de vêtements, de lieux de vie, et surtout “coacher” Diane pour que disparaisse ses bonnes manières !

Tout ne va pas vraiment se passer comme prévu, Maryse débarque dans leur vie, avec ses bons sentiments, sa franchise et surtout sa générosité, un mot qui n’a plus court chez Antoine. Il délaisse son costume cravate, pour un ensemble à “petits prix”, quant à Diane il faut reconnaître qu’elle a mis le paquet, délaissant talons aiguilles et robe du soir.

Stéphane de Groodt est convaincant et drôle, il faut le voir manier le balai sur la moquette ! Isabelle Gélinas, irrésistible en aristo, Olivia Côte, gracieuse et lumineuse, Nelly Clara amusante, comprenant vite le sens des affaires et Sébastien Pierre, sympathique et touchant. Ils sont tous extraordinaires !

Voici la dernière trouvaille d’Ivan Calbérac, une excellente comédie, qui fait rire à chaque scène, et qui fait aussi réfléchir sur notre chemin de vie !

Anne Delaleu
31 janvier 2020
théâtre de la Renaissance

Site du théâtre ICI
durée 1h30
mardi au samedi 21h - samedi 16h30
Jusqu'au 6 juin.





Aucun commentaire:

Publier un commentaire