mardi 4 octobre 2016

Petits crimes conjugaux - E-E. Schmitt - théâtre Rive Gauche


Site du théâtre ICI
Photos Fabienne Rappeneau

Petits crimes conjugaux
Eric-Emmanuel Schmitt

Mise en scène Jean-Luc Moreau

Un piano trône au milieu de l’appartement,  l’escalier en vis monte à l’étage, un bureau, un fauteuil crasseux, un divan, une belle bibliothèque.


Lisa entre dans l’appartement, préoccupée, un homme la suit, elle lui demande si ces lieux lui sont familiers. Non rien, Gilles est son mari, il est resté longtemps à l’hôpital, une chute dans leur escalier l’a conduit aux urgences, mais il est devenu amnésique.

Le combat de Lisa sera de faire remonter les souvenirs, heureux, drôles parfois, leur rencontre, leur première fois, leur voyage de noces…


Gilles tâtonne, pose des questions, tente de se glisser à nouveau dans la peau de ce romancier qu’il découvre et qu’il n’a pas l’air d’aimer.

Alors viennent les questions, pas facile de demander si le couple était heureux, dans leur intimité, dans le quotidien.


Petit à petit, leur résistance au mensonge va éclater, et la vérité découvrira un autre couple pour le pire ou le meilleur ?



Fanny Cottençon a la fragilité qu’il faut pour Lisa devant un Sam Karmann séduisant et ambigu. La pièce m’a semblé quand même un peu bavarde sur le couple, la vie en commun.


Anne Delaleu
4 octobre 2016


Cette pièce a été créée en 2003 au théâtre Edouard VII avec Bernard Giraudeau et Charlotte Rampling et donnée aussi au TOP en 2015 avec Marianne Epin et Eric Savin.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire