dimanche 23 octobre 2016

Le portrait de Dorian Gray - O. Wilde - Studio des Champs Elysées


Site du théâtre ICI
mardi au samedi 20h30 - dimanche 16h 2 h
Le portrait de Dorian Gray
Oscar Wilde


Avec Arnaud Denis ou Valentin De Carbonnières, Lucile Marquis ou Caroline Devismes, Fabrice Scott ou Maxime de Toledo et Olivier Breitman ou Thomas Le Douarec qui signe l’adaptation et la mise en scène. 

Le peintre Basil Hallward, rencontre lors d’un cocktail mondain, le jeune et beau Dorian Gray. Il en tombe amoureux et lui propose de réaliser son portrait.

Lord Henry, ami de Basil, fasciné par le portrait demande à connaître le modèle. Le malheur est en marche… Manipulateur, Lord Henry, cynique, énigmatique, sans moralité aucune, quelques flèches bien aiguisées sur les femmes, on en rit d’ailleurs, les bons mots d’auteurs sont toujours bienvenus !


Qui est Dorian Gray ? Un jeune homme beau, mais vide, obsédé par son image et sa peur de vieillir comme la plupart d’entre nous. C’est sans remords qu’il détruira l’amour de Sybil, le seul être honnête qu’il rencontrera. Son souhait sera exaucé, seul le portrait vieillira à sa place, et il sera jeune éternellement jusqu’à ce qu’il éprouve du remords pour la vie dissolue qu’il a menée et les souffrances endurées par les autres. La malédiction cessera-t-elle grâce aux bonnes actions ?

Roman fantastique, « Le Portrait de Dorian Gray » aborde les thèmes de la beauté, de l’art, de l’esthétisme, de l’homosexualité. Il y a beaucoup de l’écrivain dans cette œuvre.

Les comédiens servent une mise en scène inventive, par contre le tartan irlandais est partout, un peu trop pour mon goût, jusque sur le canapé !


Wilde est très critique envers la gente féminine, lui qui ne tarissait pas d’éloges sur son épouse Constance ! Et elle en eut du courage…


Après un succès bien mérité au Lucernaire, l’unique pièce de Wilde joue les prolongations et s’il on veut en savoir plus sur ce dandy amoureux de la France on peut se rendre au Petit Palais où une exposition lui est consacrée. 

Anne Delaleu
mise à jour le 23 octobre 2016

Aucun commentaire:

Publier un commentaire