vendredi 17 avril 2015

L'entretien de M. Descartes avec M. Pascal le jeune - Brisville - Poche Montparnasse

Reprise dès le 21 avril au Poche-Montparnasse !


Jean-Claude Brisville

Mise en scène de Daniel Mesguich et William Mesguich


Jean-Claude Brisville nous a quittés en août dernier. Il manquera beaucoup au théâtre. Son écriture, son amour du beau langage, son humour et sa grande culture.

Son imagination nous a donné quelques belles pages, "L'antichambre", "Le souper" et actuellement, brillamment repris par Daniel et Willliam Mesguich cette rencontre entre Descartes et Pascal, qui a vraiment eu lieu, mais dont on ne connait pas historiquement la teneur, bien qu'elle se soit mal passée d'après les quelques notes jetées sur le papier par nos deux philosophes !


Un dialogue finement ciselé et interprété, deux philosophies de la vie et de la foi. L'un raisonnable et l'autre intransigeant. Duel verbal, un Pascal tourmenté mais se complaisant dans une foi torturée qu’il pense être à l’image du Christ, Descartes, la foi peut-être mais surtout la raison, à une époque où des hommes de science étaient brûlés comme hérétiques s'ils avaient l'audace de démontrer que la terre était ronde !

L'un aimant la vie sous toutes ses formes, l'autre préférant la souffrance et sa foi intransigeante et dénuée de compassion, Pascal n'aimait pas les "tièdes" ! Cela n’empêche pas de sourire et même de rire à certaines piques lancées par l’un et l’autre.


Monsieur Brisville vous nous manquez déjà !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire