mercredi 8 août 2018

Notre cher Anton - C. Salviat - Artistic Athévains


mardi, 20h ; mercredi, jeudi 19h ; vendredi 20h30 ; samedi 18h et 20h30 ; dimanche 16h ; relâche lundi.

Notre cher Anton


Une chaise, un petit piano sur lequel est posé le portrait d’Anton.

Catherine Salviat nous accueille comme des amis, nous conte l’histoire de ce grand dramaturge qui comme Arthur Conan Doyle a été médecin mais l’amour du théâtre et des belles lettres a pris le dessus !

Il y a de l’humour dans cette évocation, quelques piques dont une sur Sarah Bernhardt, Tchekhov ami de Stanislavski, ne pouvait pas être sensible au jeu suranné de Mme Sarah ! Ces voyages aussi lui donneront l’occasion de découvrir les usages et les défauts des français par exemple !

On connaît un peu mieux l’homme, à travers ses correspondances, son journal, ses amitiés. Qui ne rêverait pas d’une promenade avec le grand Chaliapine qui vous chante un air de Glinka !

Ce cher Anton, n’oublie pas pour autant ses devoirs envers les plus démunis, ceux au ban de la société, il est médecin et son séjour à l’île de Sakhaline sera à l’origine d’une commission d’enquête.

Les amours ? Olga bien sûr, son interprète favorite, sa muse, pour laquelle il écrira les plus belles pages de son théâtre. Elle le connaît si bien.


Catherine Salviat aime l’œuvre et le dramaturge, son récit est accompagné de musique, elle chante joliment et nous fait partager son amour pour la littérature russe et l’un de ses plus grands représentant, ami de Tolstoï, Bounine, Gorki.

Anne Delaleu
8 août 2018

Aucun commentaire:

Publier un commentaire