vendredi 21 août 2015

Irma rit rose - théâtre Les déchargeurs


Irma rit rose
De et avec Irma Rose
Mise en scène Jean-Claude Cotillard


à 19h30 ou 21h30

« Hé, t’chiot là, j’ai mis d’l’pommade à bronzer là, pis toi tu m’envoies plein d’sable. T’es en train d’m’transformer en escalope panée làC’est l’été, les vacances. Le mobil-home à Malo-les-bains. Entre leur mère dépressive, leur grand-mère dépravée et Simone, la Tata Ch’ti, les ados Melchior et Balthazar parlent déjà d’inviter leur pote slameur à Noël. La grand’mère va prendre les choses en main avec un réveillon sans sapin et sans faux semblants. C’est sûr, Noël va revenir mais avec tout ça, on ne sait pas à quelle heure on bouffera la dinde. »

La pièce devrait être drôle, mais je n’ai pas ri, c’est long, trop long, saoulant, il y a trop de personnages et faire un seule en scène n’est pas chose facile surtout avec pas grand chose.


Dommage pour Irma Rose, qui fait ce qu’elle peut. Elle a beaucoup pioché dans les pubs télé, les émissions, le féminisme, du déjà vu.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire