vendredi 21 août 2015

Camille Claudel (1864-1943) - A la Folie Théâtre - reprise à partir du 4 septembre.


Camille Claudel
Adaptation et mise en scène Christine Farré

Avec Christine Farré, Jean-Marc Bordja, Nicolas Pignon

Une mise en scène qui ne laisse pas indifférent, tant par le jeu des comédiens que par la reconstitution de l’atelier ou du salon de Mirbeau, des esquisses accrochées sur les murs, des tissus au sol, dont un magnifique rouge, couleur de la passion, quelques mottes de glaise, etc.

Christine Farré se glisse dans la peau de l’artiste, elle ne joue pas, elle ressent vraiment la folie de Camille, son bonheur de créer et sculpter, mais aussi son obsession du manque d’argent, nous prenant à témoin quand elle parle de Rodin, persuadée qu’il veut la faire enfermer !

Ses amis Mirbeau, Blot et Hasselin, novateurs chacun dans leur art, qui ne se souvient du magnifique roman de Mirbeau « Journal d’une femme de chambre » ou de la pièce « Les affaires sont les affaires », Mirbeau ne pouvait qu’être attiré par ce génie, cette femme fragile, dévorée d’un feu intérieur, quant à Hasselin il a été un des premiers à se rendre compte et s’émouvoir de l’état mental de Camille.

C’est le spectacle à voir en ce moment où l’on célèbre les 150 ans de sa naissance, c’est intelligent, émouvant, intéressant parce que tout le texte est basé sur les nombreuses correspondances de Camille et de ses amis.




Aucun commentaire:

Publier un commentaire