vendredi 27 septembre 2013

Docteur Glas - Söderberg - Manufacture des abbesses




A Stockholm en 1905, Helga la femme du pasteur, se rend chez le Docteur Glas, elle le respecte et se confie à lui… Elle ne supporte plus son mari et surtout ne veut plus subir le « devoir conjugal », elle avoue aussi avoir un autre homme qu’elle aime et qu’elle a choisi.

Le docteur est très embarrassé, d’autant plus qu’il mène une vie tranquille, ses fréquentations, son ami journaliste avec qui il aime se retrouver. Mais Glas comprend cette jeune et jolie femme qui le renvoie à son idéal perdu. Comment lui prouvera-t-il son attachement ? Jusqu’où ira-t-il ? 



Söderberg (1869-1941) a eu le courage de dénoncer la maltraitance faite aux femmes, l’intégrisme sous toutes ses formes. La liberté d’aimer sans se justifier, sans a priori.

Cette belle pièce trop en avance sur son époque, nous parait bien lointaine, mais au fond n’y a-t-il pas encore dans certaines contrées des « Helga » qui souffrent et des Docteur Glas qui tentent l’impossible.

Un beau texte magistralement servi par deux comédiens intenses, Sofia Maria Efraimsson et John Paval dans la mise en scène vibrante d’Hélène Darche.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire