samedi 9 avril 2016

Le Cid - Corneille - théâtre Michel




Site du théâtre ICI
Théâtre Michel

Le Cid (1637)
Pierre Corneille (1606-1684)

Mise en scène Jean-Philippe Daguerre


Ô rage Ô désespoir !
Ô adaptation ennemie !

Certes le Cid est une tragi-comédie qui selon les codes du théâtre est une action romanesque, avec intrigue obstacle et dénouement heureux. Tout le sujet du Cid est là.

Chimène et Rodrigue s’aiment et leur union est bénie par leurs pères. Oui mais… le comte de Gomès, père du jeune homme, est jaloux de Don Diègue, père de Chimène, celui-ci en effet, est préféré par le roi pour être précepteur du prince.

Gifle, honneur bafoué, vieillesse ennemie, Rodrigue vengera son père dans le sang du père de son aimée.

La mise en scène, m’a déçue, trop tirée vers la bouffonnerie, un roi ridicule, zézayant et précieux. Une infante boudeuse, une Chimène capricieuse et criant trop.


Des effets de comique répétitifs, une musique trop omniprésente avec deux musiciens, qui couvraient trop souvent les alexandrins de Corneille.

Je serai moins sévère avec Rodrigue, tout en fougue et en jeunesse.

J’apprécie d’habitude leurs spectacles mais je n’ai pas du tout accroché cette fois-ci.


Qu’a voulu prouver Jean-Philippe Daguerre dans cette version ? 



Aucun commentaire:

Publier un commentaire