dimanche 31 août 2014

Francis Blanche, mon père - Jean-Marie Blanche - Edition Plon



M. Macheprot vous connaissez ? Et si je vous dis Me Folace ou Papa Shultz ?

Là vous y voyez un peu mieux ! Et oui, Francis Blanche dans ses rôles cultissimes nous a quittés il y a 40 ans le 6 juillet.

Un plaisir de retrouver cet amoureux des mots et des calembours, on en oublie presque qu’il a été scénariste de « la grande bouffe », et a composé des chansons pour Trenet, Piaf, Lopez, etc.

Avec son compère Pierre Dac, ils ont créé le désopilant sketch  « le Sâr Rabindranath Duval », et aussi « malheur aux barbus », et tant d’émissions radio, et moult canulars téléphoniques qui ont égaillé ma jeunesse !


Bien entendu, ce touche-à-tout de talent a écrit et joué pour le théâtre « les Branquignols », « Adieu Berthe », il a joué aussi Tartuffe dans une mise en scène de Jean Meyer, ainsi que « L’étouffe chrétien » de Félicien Marceau aux côtés d’Arletty.

On rit de certaines anecdotes,  des lettres d’auditeurs hargneux, sympathiques, menaçants, enfin tout un panel savoureux.

Un livre pour se souvenir, puisque les médias ont l’air bien absents cette année, peut-être l’année prochaine, puisque Pierre Dac, son grand ami, très affecté par la mort de Francis, est mort en 1975.

Son fils Jean-Marie, lui a rendu hommage dans ce livre souvenir, coécrit avec Evelyne Tran sa compagne (blogueuse elle aussi sur « théâtre au vent » du site lemonde.fr).


Jean-Marie et Evelyne Co-animent l’émission « Deux sous de scène » sur Radio Libertaire.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire