mercredi 21 novembre 2012

Exposition d'une femme - Frischer - La Tempête



Exposition d’une femme
Lettre d’une psychotique à son analyste
d’après Blandine Solange
adapté par Dominique Frischer

Version scénique et mise en scène Philippe Adrien
Marie Micla et Patrick Démerin

Une femme dessine avec frénésie, ses œuvres projetées en fond de scène, font penser à Egon Schiele. Elle dessine exclusivement des nus masculins, des hommes rencontrés dans des bars, dans la rue. Dans le même temps, son psychanalyste lit sa lettre, dans laquelle elle se confie comme jamais elle ne l’avait fait auparavant.

Blandine Solange issue d’un milieu modeste a tout fait pour réaliser son rêve d’artiste. Elle est diplômée de l’Ecole des beaux-arts de Marseille, mais pour vivre de son art, elle ne trouve que des emplois de vendeuse ou serveuse. Elle était maniaco-dépressive, son thérapeute n’a pas su détecter à temps son passage à l’acte. Elle s’est pendue.

La mise en scène efficace de Philippe Adrien nous brosse le portrait de cette artiste, qui dans ses délires se couvrait de peinture, sortait nue, qui aimait à se comparer à Camille Claudel. Solange a choisi son destin. Les interprètes sont à la hauteur de cette pièce sans tomber dans le pathos.

Camille Claudel, Van Gogh, Soutine, Séraphine de Senlis ont souffert de troubles psychotiques et connu des destinées tragiques, doit-on faire le parallèle entre l’art et la folie ? c’est le débat qui s’ouvre après avoir vu ce spectacle.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire