vendredi 5 juin 2020

DVD - La tête des autres - Marcel Aymé


DVD - enregistré au théâtre Marigny le 12 mai 1973

théâtre dans mon salon

La tête des autres (1952)
Marcel Aymé (1902-1967)

Mise en scène Raymond Rouleau

Avec : Guy Tréjean, Anna Gaylor, Judith Magre, Henri Crémieux, Georges Aminel, Jean Parédes.

La pièce : Le procureur Maillard peut se réjouir : il vient d'obtenir la condamnation à mort d'un prévenu accusé de meurtre. C'est la troisième tête qu'il obtient aux assises. Il s'ensuit une soirée de réjouissance auprès de sa femme et de ses amis, dont le procureur Bertolier.
La femme de ce dernier est la maîtresse de Maillard. Les amants restés seuls, le condamné à mort, Valorin, fait irruption dans la pièce. Il a réussi à s'évader lors de son transfert vers la maison d'arrêt. Aussitôt, Valorin reconnaît la femme de Bertolier. Et pour cause : au moment du crime, ils étaient ensemble dans un hôtel de passe.
Abasourdi par l'erreur judiciaire qu'il vient de commettre, Maillard tente alors de réhabiliter Vallorin tout en tentant d'éviter un scandale dans la magistrature. Il appelle alors Bertolier à la rescousse.
Valorin est opportunément tué "accidentellement" et... tout rentrera dans l'"ordre".

Parmi les pièces de boulevard légères qui faisaient les beaux soirs de "Au théâtre ce soir", celle-ci dénote mais c'est un vrai régal. C'est une comédie de moeurs, sociale, un bon texte servi par d'excellents comédiens.

Marcel Aymé écrit une excellente comédie contre la peine de mort, fustige l'hypocrisie d'une certaine bourgeoisie, les magistrats, la justice sont bien malmenés, mais avec un humour décapant !

Que dire de plus, Judith Magre tigresse et menteuse à souhait, Georges Aminel séduisant pianiste et "condamné en sursis", il est le personnage honnête de cette histoire. Tout le monde en prend pour son grade ! Guy Tréjean excellent face à un Henri Crémieux dépassé par les événements.

A noter que Georges Aminel n'était pas présent lors des saluts ... Mystère non résolu depuis 1973 !



Aucun commentaire:

Publier un commentaire