vendredi 6 mars 2020

Les carnets de Harry Haller - H.Hesse - théâtre du Roi René Paris


Les carnets de Harry Haller
Hermann Hesse


Harry Haller ? c’est un “loup des steppes”, désabusé, rejetant la société bourgeoise dans laquelle il vit, mais dont il a du mal à se détacher. Il cherche la solitude mais il en souffre aussi. Lui aussi est confiné, mais il aime se décontracter dans la douceur d’un bain chaud, la lecture de son courrier, des journaux, il prend son temps… Assez de cette société vulgaire, pourquoi sortir !

Pourtant un soir, il se décide à aller prendre un verre à la brasserie du Casque d’Acier. En descendant l’escalier, il se surprend à apprécier cette propreté, cette odeur de savon et de térébenthine, il rejette le côté bourgeois,mais s’y sent bien.

Et le voilà dans la rue, il s’arrête à l’estaminet, où il retrouve des anciens, qui consommaient les mêmes choses, rien ne change… mais il goûte avec délectation un bon vin d’Alsace et une tranche de pain.

En ressortant, lui parvient une musique de jazz, lui qui n’aime que Mozart, la musique ancienne, il se surprend à écouter et prendre plaisir !

N’ayant jamais lu Hermann Hesse, je suis allée par curiosité voir ce seul en scène, je n’ai pas été déçue !

Le texte est fort, subtil, drôle et Frédéric Schmitt réalise une performance incroyable, un travail corporel, une gestuelle sous l’oeil avisé de Jean-Christophe Barbaud. Vous le retrouverez à Avignon en juillet !
Anne Delaleu
6 mars 2020
Théâtre du Roi René Paris


Site du théâtre ICI
jusqu'au 7 mars 2020
jeudi au samedi 19h30
durée 1h10
Avignon 2020

Aucun commentaire:

Publier un commentaire