vendredi 22 juin 2012

Oleanna - Mamet - Lucernaire


Écrit en 1992
texte français : Pierre Laville
Mise en scène : Patrick Roldez
Avec : Marie Thomas et David Seigneur

Carol, attend patiemment dans le bureau de son professeur, lui est au téléphone préoccupé par l’achat de sa nouvelle maison.
Il attend sa nomination, il a beaucoup d’aisance. Un peu trop paternaliste peut être, et surtout nous sommes aux Etats Unis ou un simple geste ou compliment peut se retourner contre vous.
La communication ne passe pas entre eux, ils se coupent la parole, ne s’écoutent pas. Carol est là parce qu’elle ne comprend pas les cours, trop intellectuels selon elle de John. Celui-ci tente vainement de lui expliquer qu’ils viennent du même milieu. Quand on veut on peut, il en est la preuve flagrante !
« Je vous aime bien », dit John, il ne s’attend pas à ce que ses mots ou ses gestes de sympathie envers Carol, vont lui coûter.
Une représentation intense, il est vrai que le sujet de la pièce est un bonheur pour les comédiens de la trempe de Marie Thomas, dans son jeu corporel, elle passe de l’introvertie, épaules rentrées, pieds en dedans, à l’aisance la plus absolue, la plus dangereuse aussi. Quant à David Seigneur, il n’a plus grand-chose à faire, qu’à laisser exploser sa violence, puisque son mal être, laisse insensible son bourreau.
Une angoissante pièce dont on ne sort pas indifférent et qui pose des questions essentielles sur le savoir, les apparences, les mots, les gestes.

Réservez vos places sur Billetreduc!

Aucun commentaire:

Publier un commentaire